Jenifer était en pleine promotion de son neuvième album studio lorsqu’elle a été placée en détention. Elle a été placée en garde à vue dans le confort de sa propre maison alors qu’elle dormait profondément.

Cet événement est également évoqué dans le dernier numéro du magazine Ici Paris, paru le 16 novembre.

Elle a dû être décontenancée lorsqu’elle a répondu à la porte et qu’un officier de police judiciaire l’a accueillie et lui a annoncé qu’elle était en prison.

A l’heure du coucher, la chanteuse a été prise en charge, n’est-ce pas ? Avez-vous rencontré une quelconque opposition de sa part ? Quel crime la toute première personne à gagner la Star Academy aurait-elle pu commettre qui aurait conduit à son arrestation ? Cache-t-elle un sombre et dangereux mensonge ?

Ici Paris s’appuie sur les assurances données par Jenifer lors de l’émission de Bruno Guillon, le Bon Dimanche Show, diffusée sur RTL, pour étayer les affirmations qu’elle avance dans son communiqué.

Elle avait simplement confondu dans son esprit une personne avec une autre.
L’animateur l’interroge plus avant en lui demandant : « Mais la personne a dû être très fière qu’on vous ait confondue avec elle, non ? ».

« Oui ». Après avoir digéré ce qui lui a été dit, la femme, mère de trois enfants, rétorque avec un sourire en coin : « Et j’ai des amis assez valeureux, on va dire. » Cela remonte à quelques années pour le moins.

Cependant, du fait de sa notoriété, il est assez improbable qu’elle soit confondue avec une autre personne. Ce n’est pas sur ce scénario impliquant un photographe que la chanteuse et son petit ami Ambroise se seraient attaqués.