Dimanche 13 novembre, Kate Middleton a assisté au service commémoratif des morts de la Première Guerre mondiale. La princesse de Galles est apparue en couverture d’un récent numéro du tabloïd britannique The Daily Mirror, ce qui a suscité de nombreuses discussions parmi les lecteurs et les internautes.

Au Royaume-Uni, un service appelé Remembrance Sunday a été organisé le 13 novembre pour rendre hommage aux morts de la Première Guerre mondiale. Kate Middleton a assisté au service commémoratif au cénotaphe de Londres aux côtés du roi Charles III, de Camilla et du prince William. La princesse de Galles a choisi de porter un ensemble de boucles d’oreilles de la princesse Diana, une broche en diamant art déco et une broche en forme de coquelicot, qui est un symbole des commémorations. Le lundi 14 novembre, une photo de Kate Middleton apparaît en première page du quotidien britannique The Daily Mirror. La princesse de Galles n’est pas identifiable, c’est le moins que l’on puisse dire.

Middleton, Kate Le visage a changé, développant des rides perceptibles et une apparence vieillie.

En fait, il semble que le visage de Kate Middleton ait été modifié à l’aide d’un logiciel de retouche photo. Ses traits ont vieilli, sont devenus plus durs, davantage de rides sont apparues, et ses cheveux semblent être plus gris des deux côtés de la tête. La différence entre la photo originale et celle utilisée pour la couverture du magazine est claire. De nombreux utilisateurs de Twitter ont réagi, démontrant que la retouche était reconnue.

Pourquoi avez-vous eu besoin de faire cet affreux Photoshop ? C’est incroyablement inutile, insultant et stupide  » Lisez-le. Dickie Arbiter, ancien attaché de presse de la reine Elizabeth II, a déploré que le visage de la princesse de Galles ait été « honteusement modifié » par le Daily Mirror. « La princesse de Galles n’est pas une personne que quelqu’un au Daily Mirror aime vraiment. Même le Daily Mirror trouverait cela consternant », ou encore « La princesse Catherine n’a pas 200 ans. C’est une chose vraiment inhabituelle à faire, @Daily Mirror « .