Ayem Nour a franchi une nouvelle étape dans la guerre qui l’oppose à son ex-compagnon et au père de son enfant, Ayven, la veille de son 34e anniversaire. Elle affirme avoir été victime de violences physiques.

L’ancien membre du groupe Secret Story et célébrité cathodique a pris le contrôle de sa page Instagram afin de poster une photo sur laquelle on peut la voir avec des marques de coups sur le visage. Elle affirme avoir été la cible du comportement violent de Vincent Micelet lorsqu’ils étaient ensemble dans une relation amoureuse.

« 2016. « A partir de ce moment, je vais dévoiler toute la vérité », a-t-elle ajouté, sans toutefois préciser le contexte de sa déclaration.

Ses accusations sont toutefois mises en doute par son ex-compagnon, qui n’a pas l’intention de faire baisser les enchères.

« Vos mensonges sont vos réalités ! L’émission de téléréalité ne nous inclut en aucun cas. Es-tu SURE que nous sommes dans le monde réel ? ! Attendons la décision du juge… », a-t-il déclaré.
Ayem Nour a révélé sa relation malsaine avec Vincent Micelet dans le talk-show français Touche pas à mon poste, diffusé sur la chaîne 8.

L’ancienne star de télé-réalité a donné une description de sa relation avec son ex-mari, déclarant qu’elle était « chaotique, pleine de chantage, de menaces, de despotisme et de violence psychologique. »

Depuis plusieurs mois, elle éprouve de l’anxiété au sujet de la garde de son enfant. Elle s’agite dès que le sujet est abordé. Une source a informé le magazine Public qu’elle éprouve des sentiments de nostalgie pour son enfant.