Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur en France, a été confronté à une crise familiale : son neveu était détenu dans des conditions déplorables.

Le magazine Ici Paris, qui recueille les confidences du ministre lors de son passage dans « Face à Baba » sur C8, a apporté des précisions sur ce drame jusqu’alors inconnu. Il s’agissait du meurtre d’une petite fille nommée Lola qui avait été égorgée par une jeune Algérienne qui n’avait aucun antécédent judiciaire.

En plus de cela, il a évoqué une controverse survenue au sein de la famille il y a quelque temps.

« Moi aussi j’ai vécu un chagrin familial, celui de perdre un enfant… » a-t-il commenté à un moment de la conversation.

Boris, le neveu de Gérald Darmanin et le fils de sa demi-sœur, « est mort tué dans des conditions absolument terribles… », avait révélé l’oncle il y a quelques années. Il a ajouté qu’il comprenait « ce que cela fait comme destruction dans une famille […] ce que cela fait à l’âme d’une personne ». Les parents sont différents de ce qu’ils étaient… Il n’y a pas de terme unique qui puisse décrire de manière adéquate l’angoisse qui peut être causée par…

Cette pièce a également été référencée par Laurent Valdiguié et François Vignolle dans Le Baron noir du Président (Robert Laffont).

Les événements qui ont conduit à ces conclusions se sont produits à l’automne 1993. Le neveu de celui qui allait devenir le ministre de l’Intérieur a été assassiné par son propre père, qui partageait à l’époque la garde partagée de l’enfant.