Albert de Monaco aurait brisé le cœur de Charlène de Monaco, en apparaissant si complice en septembre dernier avec Sharon Stone à Monaco.

C’était sans son épouse, alors bloquée en Afrique du Sud à cause d’une infection dans la zone ORL, que le prince monégasque s’était affiché avec Sharon Stone à l’Opéra Garnier de Monaco, le 29 septembre dernier.

C’était à l’occasion de l’avant-première du dernier volet de la saga James Bond, « No Time To Die » (« Mourir peut attendre »), réalisé par Cary Joji Fukunaga.

La star hollywoodienne était l’invitée d’honneur de la soirée. Pour pouvoir assister à cette projection très select, il fallait débourser la somme de 2.500 dollars par personne. Les fonds étaient reversés au profit de la Fondation princesse Grace, organisatrice de la soirée.

Louis Ducruet, le fils de la princesse Stéphanie de Monaco, était présent, accompagné de MarieHoa Chevallier, son épouse et de Camille Gottlieb.

Ce soir-là, le prince Albert n’aurait eu d’yeux que pour Sharon Stone qu’il connait depuis des années. Leur complicité a été alimentée par le magazine France Dimanche.

Quelques semaines plus tôt, il l’avait honorée au Monte-Carlo Gala for Planetary Health, d’un Lifetime Achievement Award, « en reconnaissance de son remarquable engagement pour l’émancipation
des femmes, de son action pour la recherche médicale et de ses efforts continus pour changer le monde ».

Leur complicité aurait brisé le cœur de la princesse Charlène, croit savoir le magazine Woman’s Day.