Si le prince Albert multiplie les visites à son épouse, Charlène de Monaco, « internée », en Suisse, ce serait pour sauver leur mariage. Il s’en voudrait de ne pas avoir été présent.

Le prince souverain monégasque est désormais un soutien pour son épouse fragilisée par une dépression. L’ancienne nageuse peut compter sur lui, rapporte le magazine Public, qui rappelle par ailleurs son implication auprès des jumeaux, en l’absence de sa tendre épouse.

«Il se démène pour assurer avec les enfants tout en restant un mari attentionné », a confié une source proche de la famille princière.

Si le prince Albert est si mobilisé, c’est « qu’il se voudrait » pour son comportement passé.

D’après le magazine Public, il n’a pas toujours été un « prince charmant avec sa princesse », et ne lui avait d’ailleurs rendu visite que rarement l’an dernier lorsqu’elle était coincée en Afrique du Sud à cause d’un infection ORL.

« Et qu’a-t-il fait pour lui rendre la vie plus douce sur le Rocher quand elle avait du mal à s’intégrer??

Pas grand-chose… A-t-il pris soin de démentir les rumeurs disant qu’il
aurait un troisième enfant caché au Brésil ? Pas du tout?! Mais dorénavant ces faux pas sont derrière lui », est-il indiqué.