Alexandra Lamy, heureuse seule, trouve enfin que loulou, Pierre Garonnier, et leur différence d’âge de 13 ans, n’ont rien à voir avec leur belle
histoire qui est menée à son terme. Elle allait changer d’avis sur les fréquentations après le confinement.

Après « Voici », de France dimanche, il faut s’occuper de cet idéal sentimental de l’actrice de 50 ans avec Pierre Garonnaire, l’entrepreneur de 37 ans,
co-fondateur avec un ami d’enfance de la startup MYM, Moi votre plus.

Après son divorce avec Jean Dujardin après une décennie de vie commune, Alexandra Lamy a appris à vivre seule. Le post rappelle
« ce que vous ne regrettez pas une seconde ».

« Je suis très content de mon côté… Je suis responsable de ma fille, de ma sœur, de ma famille et de mes amis. C’est la liberté ! », a-t-elle déclaré dans une interview
au magazine Psychologies. Beaucoup ont tenté leur chance avec elle, y compris des stars hollywoodiennes comme Clive Owen et Kevin Costner.
Elle a dit: « J’ai dit non. »

Mais en fin de compte, elle a accepté Pierre Garonnaire.

Elle changerait d’avis sur les relations amoureuses avec le confinement qu’elle avait passé dans le sud-est, dans son fief.
Elle se serait rendu compte que la crise sanitaire aurait pu être mieux gérée avec avec un chéri à ses côtés.
Le post indique que sa nouvelle chérie, une « belle brune de treize ans », allait changer d’avis et était dans une « magnifique romance » depuis cinq mois.