Malgré l’implosion de leur couple, et la froideur de leurs rapports, Angelina Jolie se serait portée au secours de Brad Pitt. Elle aurait calmé les ardeurs de leur fils Maddox, qui nourrissait l’espoir de changer de nom.

Le magazine People a alimenté quelques frictions entre Brad Pitt et son fils ainé. Celui-ci aurait d’ailleurs témoigné contre l’acteur hollywoodien dans la bataille l’opposant depuis quatre ans à Angelina Jolie. Il n’aurait pas retenu les coups.

Âgé de 19 ans, il aurait cessé d’utiliser le nom « Pitt » en dehors des documents juridiques.

Et selon une source proche, citée par le magazine People, il aurait envisagé « légalement de changer son nom de famille en Jolie ».

Cette démarche aurait cependant été perçue comme humiliante pour Brad Pitt par Angelina Jolie, qui aurait calmé son fils ainé.

« Angelina « ne supporte pas » l’idée d’un changement de nom légal », a fait savoir cet intime qui a décidé de se confier sous le sceau de l’anonymat.
L’an dernier pourtant, le magazine «OK ! », affirmait pourtant que les relations entre Maddox Jolie-Pitt et son père se seraient apaisés. Le jeune homme aurait même accepté de revoir son père.

«Maddox a offert à son père une chance de s’expliquer, alors Brad a tout laissé tomber pour le retrouver », a confié une source proche de la star.
« Son rôle de père est ce qui compte le plus dans sa vie. Il est prêt à tout pour réparer cette relation », glissait en outre cette intime.