Très fragilisé par une accusation de viol, Ary Abittan a été ignoré par ses partenaires dans Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu », dont Élodie Fontan.

Il n’a pas été invité à la présentation presse. Et cette distance au mépris de la présomption d’innocence est dénoncée dans l’émission de Cyril Hanouna sur C8.

Ce dernier ne s’exprime pas clairement sur l’affaire, mais il a en revanche, donné la parole à Raymond, qui déplore l’attitude des acteurs à l’égard d’Ary Abittan. Il serait jugé coupable avant d’être entendu par les juges, à la suite des accusations de viol et d’agression sexuelle portées à son encontre par une étudiante de 23 ans, qu’il a l’habitude de côtoyer.

« C’est spécial comme métier. Il n’y a pas d’autres métiers où lorsque tu es accusé et on te bloque », déplore dans le cadre de Touche pas à mon poste, celui qui officie aussi en qualité de chauffeur-livreur.
Si le chroniqueur devait être visé par des accusations similaires, il ne perdrait pas son travail pour autant.

« Mon patron me laissera travailler. J’aurai mon salaire. Là, on est en train de démonter Ary Abittan », déplore-t-il face caméras, allant jusqu’à dénoncer une certaine hypocrisie dans le milieu du spectacle.

L’attitude des équipes de Qu’est-ce qu’on tous fait au bon Dieu est ensuite dénoncée. L’humoriste n’a pas été invité à la projection comme s’il était déjà coupable.
« Ils s’en lavent les mains comme si il était coupable », lâche-t-il. Son propos est partagé par Cyril Hanouna.