Fragilisé par une accusation de viol sur laquelle il ne s’est pas exprimé, Ary Abittan se sentirait trahi par la production de « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ! ». Il aurait été écarté de la promotion, alors qu’il avait commencé à l’assurer.

« Ces jours-ci, on ne se presse plus pour lui offrir des rôles. Et les sorties des films déjà tournés s’annoncent très gênantes », indique le magazine Public.

« Il a été blacklisté des réunions préalables à la sortie de Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ! », dont la sortie en salles prévue le 2 février.

D’après l’hebdomadaire, la production de ce long-métrage envisagerait « de remonter la bande-annonce pour qu’il n’y apparaisse plus ».

Ary Abittan, qui clamerait son annonce, considérerait cette décision, surtout qu’il avait déjà amorcé la promotion de Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu ! Et évoquait ce rôle lors d’un entretien accordé à Télé Star.

Il évoque son personnage de David, qui fera venir ses parents d’Israël pour les quarante ans de mariage des beaux-parents ».

« Les trois autres gendres ont aussi invité leurs parents et ça va partir en vrille. Ce n’est pas un film militant mais il dit certaines choses », avait-il déclaré.