Après avoir été « snobé » par l’équipe de Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu », il se pourrait qu’Ary Abittan soit aussi ignoré par son pote Elie Semoun.

Cette éventualité est émise par le magazine Public, qui affirme l’humoriste au fond du seau.

Après un isolement à la campagne à la suite d’une accusation de viol portée à son encontre par une étudiante de 23 ans, Ary Abittan aurait fait son grand retour à Paris « le temps de récupérer quelques affaires ».

C’est aussi sa manière de fermer la porte sur les mauvais souvenirs.
Mais ce qui l’aurait blessé, c’est de ne pas avoir été invité à la pré-réunion « des stars du troisième volet de la saga de « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ».
« Quant à l’Amour, c’est mieux que la vie et Ducobu Président ! » dont les sorties sont prévue en février et en avril 2021, « il est très improbable qu’il en soit le porte-parole ».

Le réalisateur Élie Semoun pourrait en effet renoncé à faire appel à ses services, à moins qu’il soit blanchi par la justice dans cette affaire.