En plein tourments judiciaires suite à une accusation de viol, Ary Abittan a fait son retour à Paris pour récupérer quelques Affaires et s’installer dans un autre appartement, une location. Il aurait tout perdu.

« Un mois après sa mise en examen pour viol », l’acteur de «Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu », réalise que « rien plus comme avant. Il ne compte plus que que sa famille. Et sur la justice », annonce le magazine Public, qui l’affirme au fond du seau. Il aurait quitté son repaire en région parisien pour regagner Paris, avant de déménager de son ancien appartement qui lui rappellerait mauvais souvenirs.

C’est 2 novembre dernier que l’humoriste de 47 ans, papa de trois ans, a été mis en examen pour viol.

Papa de trois enfants, Ary Abittan a été visé par la plainte d’une jeune femme qui l’accuse de lui avoir imposé des pratiques sexuelles non consenties.

Cette femme dont l’identité n’a pas été précisée n’est pas une inconnue pour la star cathodique. Ils ont entretenu des relations régulières.

« Nous verrons si les faits sont établis et caractérisés ou pas, ma cliente considère que oui », a déclaré son avocat Arash Derambarsh.
La jeune femme a été entendue par les juges il y a quelques jours. Ary Abittan serait convoqué en mois de janvier.

Durant cette période délicate, il se serait isolé dans une maison de l’ouest-parisien, à la campagne.

L’acteur de 47 ans serait cependant rentré à Paris le « week-end dernier. Le temps de récupérer quelques affaires ».
Depuis, il serait installé dans un appartement de location, une manière radicale de « fermer la porte aux mauvais souvenirs ».