Si Vanessa Paradis a aujourd’hui une relation pacifique avec le public, ce n’était pas toujours le cas. La femme de Samuel Benchetrit a cité.

La chanteuse en parle dans le cadre du projet de documentaire « Haut les Filles » d’Arte, où elle se remémore ses débuts musicaux.

« J’étais si jeune, ma voix était une bande dessinée, une voix si enfantine, » a déclaré Vanessa Paradis, qui a commencé sa carrière à l’âge de 14 ans. Elle avait de la difficulté à trouver la bonne tonification, et parfois elle chantait trop fort.
« C’était douloureux, » rit la jeune fille qui devrait retrouver Johnny Depp ce mois-ci dans la région parisienne, le père de ses deux enfants, Lily Rose et Jack.

« Je ne voulais pas avoir l’air timide, je voulais avoir l’air confiant, mais j’avais l’air cher. C’était terrible! « Souvenez-vous de Vanessa Paradis.

À l’époque, les gens réagissaient terriblement alors que les réseaux sociaux n’existaient pas encore.

Quand elle a pris le métro pour atteindre son école secondaire, certains l’ont considérée comme un animal dans une cage, « elle n’a pas fait sans commentaires à haute voix. »

« J’étais un enfant et les commentaires étaient vraiment brutaux. Ils m’ont attaqué sur mon corps, sur ma musique, sur mon manque de talent et les noms d’oiseaux vraiment sales, « rappelle la star, qui présentera une tournée avec sa pièce Maman, écrite par son mari Samuel Benchetrit.