Emma Smet a été accusée d’agression sexuelle, une terrible nouvelle qui s’ajoute à la brouille qui l’oppose à ses copains de fête parisiens Kylian Mbappé et Achraf Hakimi. L’affaire est liée à un projet en cours.

Le magazine Public avait précédemment affirmé que la séduisante actrice de 25 ans et l’attaquant du PSG étaient des amis proches et se fréquentaient depuis le printemps 2017.

Ils seraient restés amis malgré la méchanceté de leur séparation.

Peu de temps après leur rupture, ils ont été vus en train de prendre du bon temps au Parc Astérix avec leurs amis communs.

Selon l’article, « ceux qui pensent qu’on ne peut pas rester amis avec un ex en seront pour leurs frais ! ».
Leur lien semblait s’être étiolé au fil du temps.

Depuis qu’elle a combiné sa vie avec celle d’une actrice, Emma Smet a été sensiblement absente des récents matchs du PSG au Parc des Princes.

En plus de ce petit désagrément, la fille de David Hallyday est une cible en raison de son association avec Falconeri, une marque de mode axée sur le cachemire.

Immédiatement après ce partenariat, elle a reçu sur son Instagram un message de PETA, une organisation de défense des animaux, condamnant l’utilisation du cachemire en raison des cruautés qui lui sont inhérentes.

Selon le responsable de la communication institutionnelle de PETA France, « les chèvres sont terrifiées et souffrent à l’agonie alors que leurs poils sont arrachés, martelés et que leur gorge est tranchée au couteau, tout cela pour des pulls et des écharpes en cachemire. » « PETA demande aux acheteurs de rejeter tout produit sur les étagères des magasins qui contribue à la souffrance animale, y compris le cachemire, comme l’ont démontré H&M et ASOS. »