Tout en faisant la promotion de son documentaire SALAM, Diam’s interviewera Audrey Crespo Mara le dimanche 26 juin dans sept a huit. Une chance pour l’ancienne chanteuse de faire confiance à sa vie.

En l’an 2000, une rappeuse prometteuse du nom de Diam’s remporte un succès foudroyant grâce à ses titres efficaces et ses paroles fortes comme La boulette ou Jeune demoiselle. Là où on ne s’y attendait pas, elle a battu des records et a même créé un duo avec Vitaa intitulé Nocturnal Confessions. Ses chansons sont des cris aussi honnêtes qu’elles l’étaient avec Marine. Censé dénoncer la montée de l’extrême droite, ce titre a connu un certain succès et Dimes est devenu l’un des porte-parole de la Jeunesse oubliée. Mais au début des années 2000, l’artiste disparaît des écrans, et les Français la retrouvent après quelques années passées en Arabie saoudite, affirmant qu’elle s’est convertie à l’islam.

Une vie pure loin du star système

En septembre 2012, Diam’s fait ses débuts voilés lors d’une interview accordée à Sept à Huit sur TF1. Au cours de cette interview, qui a beaucoup impressionné les téléspectateurs à l’époque, la chanteuse a annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière musicale. Aujourd’hui, elle est de retour sur scène avec son documentaire produit par BrutX qui sortira en salles le 1er juillet, intitulé salam. Ce tableau retrace sa vie, de ses débuts triomphaux sur la scène musicale française à sa conversion à l’islam.

Diam’s affronte Audrey Crespo Mara dans sept a huit sur TF1

Le documentaire, au Festival de Cannes, était un signe de moral mais le rappeur n’a pas fait le déplacement sur la Croisette. « Je sais qu’il n’y a pas de dédain là-dedans parce que j’ai toujours aimé rencontrer des gens, ce qui n’est pas vraiment le but. Mais c’est peut-être par souci peut-être de garder ce cocon, cette dernière vie simple que je vis aujourd’hui,  » il expliqua. Pour les besoins de ce documentaire, Diam’s sera l’invitée de Portrait de la semaine ce dimanche 26 juin à 19h30 . Dans une interview accordée à Audrey Crespo Mara, Mélanie Georgiades, de son vrai nom, elle se confiera sur ses années hors de France mais aussi sur sa vie loin de la tourmente médiatique, près de dix ans après sa dernière interview à l’émission du dimanche.