Brigitte Macron se serait sentie trahie lorsque son mari, Emmanuel Macron, a finalement pris la décision de se présenter à la présidentielle.
Il retourne à l’Elysée pour encore cinq ans.

France Dimanche affirme que la première dame aurait préféré vivre une vie plus paisible, après cinq ans au pouvoir, soi-disant blessant son mari.
L’ancienne professeure de français a également été incendiée en raison de menaces contre les membres de sa famille.

Jamais la France n’a traversé autant de crises – sociales, sanitaires et économiques – que lors du premier mandat du candidat En Marche !
Et si ce dernier, à 44 ans, était au faîte de sa vie, sa femme, qui a fêté ses 69 ans le 13 avril, aspirerait sans doute à une existence plus paisible.

Au soir de la victoire d’Emmanuel Macron, sa femme avait l’air triste, un écart profond par rapport à la première victoire d’Emmanuel Macron.
Valérie Trierweiler, interrogée par France 2 le jour de l’investiture d’Emmanuel Macron, a révélé l’état d’esprit de la première dame.
Elle se sentirait trahie.

« Elle n’avait absolument aucune envie de recommencer pendant cinq ans », a-t-elle déclaré.
L’avis du candidat du Pékin Express est partagé par Gérard Collomb, ancien ministre de l’Intérieur et proche confident de Brigitte Macron.

« Le soir de la Victoire, il y avait un signe qui ne trompait pas : le visage de Brigitte Macron », a-t-il déclaré au Point.
Nous pouvons voir qu’elle savait que les cinq prochaines années allaient être très difficiles. «