Caroline Margeridon a donné une entrevue à Télépro concernant l’agression qu’elle a subie à l’âge de 11 ans. Ce drame a en effet marqué sa vie à jamais.

Caroline Margeridon apporte du piment à l’émission « Affaire conclue » de France 2. Il faut dire qu’avec son franc-parler, ce quinquagénaire ne passe pas vraiment inaperçu. Le tabou n’existe pas dans son vocabulaire. Sur les réseaux sociaux, elle dit ce qui lui passe par la tête. Elle partage ses secrets de beauté avec fierté, comme le fait de recourir à la toxine botulique dès ses 35 ans. C’est ce franc-parler que ses fans apprécient chez elle. La quinquagénaire n’a pas honte de dire qu’elle s’est fait refaire ses se*ns, car adolescente, elle était très plate. Derrière cette humeur toujours joviale se cache cependant une femme au lourd passé. Ces épreuves l’ont endurci et l’ont rendue plus forte.

Un passé familial et amoureux bouleversant

Mère de deux enfants et femme d’affaires accomplie, Caroline Margeridon n’a pas toujours été ainsi. Petite, elle vivait une enfance malheureuse. Elle a dû en effet se débrouiller seule pour survivre. C’est elle qui s’est occupée de sa mère, car celle-ci passait sa vie au casino. Ces épreuves lui ont permis de s’endurcir et de mieux gérer les autres épreuves qui viendront un peu plus tard dans sa vie. Sa vie amoureuse était également une catastrophe. Elle a été trompée les deux hommes qui ont partagé sa vie : Gérald Mossé qui est le père de ses enfants et l’avocat pénaliste Jean-Marc Fedida. Elle a dû élever ses enfants seule. Le plus dur qu’elle avait traversé c’est l’agression qu’elle subit à l’âge de 11 ans. Elle faisait plus que son âge déclare-t-elle dans une entrevue. À l’âge de 11 ans, elle semblait en avoir 25 ans. Elle sortait dans les boîtes de nuit et elle se mettait souvent dans des situations dangereuses. Elle s’est fait agresser par une femme qui l’avait suivie à l’âge 11 ans. Heureusement qu’une amie l’avait secourue. Depuis, elle ne sort plus jamais sans quelqu’un qui l’accompagne.