Votre évier est bouché et vous n’avez pas les moyens d’appeler un plombier ? Alors écoutez les conseils d’un professionnel pour remédier

à la situation… sans même acheter de produits chimiques, mauvais pour la nature.

Une solution naturelle pour desserrer votre couvercle de baignoire
Votre bassin n’est pas bouché sans raison. Les raisons peuvent être nombreuses, avec surtout des accumulations de nourriture, des dépôts calcaires,
des cheveux… Petit à petit, le flux se fait moins liquide, sans vous rendre suspect. Et un jour, rien à faire : le bassin est bouché.

Alors on pense à deux choses : appeler un plombier, ou utiliser des produits chimiques.

Mais ces solutions ne sont pas sans défauts. Un plombier peut ne pas être en mesure de s’y rendre rapidement. Et les produits chimiques,
s’ils sont efficaces, sont également très nocifs pour la nature. Si vous pouvez limiter leur utilisation, vous le pouvez aussi.

Mais que nous reste-t-il ? Un plombier a pensé à vous et vous a donné la solution pour déboucher la baignoire… avec des produits naturels.
J’espère que vous n’aurez pas à sortir pour les acheter. En fait, ce sont des produits que nous avons beaucoup à avoir à la maison,
car ils sont très utiles.

Une astuce de plombier efficace pour désinscrire l’évier

Ceux qui ont l’habitude de nettoyer leur maison avec des produits naturels connaissent sans doute les deux produits dont nous allons parler :
le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc. Ces deux produits sont idéaux pour entretenir et nettoyer votre maison…
et dévisser le couvercle de votre évier. Ajouter de l’eau chaude pour plus d’efficacité. Il suffit d’attendre environ 30 minutes pour que cela fonctionne.
Vous pouvez également utiliser du sel, qui est également très efficace pour desserrer le couvercle de l’évier.

Mais comment exactement ? C’est simple. Versez simplement le bicarbonate, le vinaigre blanc et le sel dans un bol. Mélangez la préparation
et versez le résultat obtenu dans le tube bouché. Vous attendez une trentaine de minutes, quarante si la baignoire semble bien branchée.
Une fois ce temps écoulé, rincez-le à l’eau bouillante.

Si vous souhaitez éviter que votre bassin ne se bouche, il existe des solutions. En effet, si vous versez chaque semaine de l’eau salée bouillante dans l’évier,
vous évitez de le boucher. Cela ne prend pas de temps et est très efficace.

Plomberie : Pourquoi les prix des artisans flambent ?

Plomberie : Si vous souhaitez faire appel à un plombier, c’est aussi parce que les prix proposés par les artisans s’envolent.
Ce n’est pas leur faute. C’est la situation géopolitique actuelle qui les oblige à augmenter leurs tarifs, ou ils ne peuvent pas s’en sortir.

En effet, le prix des matières premières augmente. Par conséquent, il leur est impossible de survivre sans cette augmentation.
Fatah, plombier de la plateforme, parle d’une situation qui devient de plus en plus difficile car non seulement les prix augmentent, mais ils sont aussi très instables :

Nous ne pouvons plus nous en tenir aux prix. Pour les matières premières, nous n’avons plus de prix fixe. Nous allons chez nos fournisseurs
un jour et ne savons même pas quels prix nous trouverons le lendemain. Et encore une fois, quand nous n’entendons pas parler de futures pénuries…
« Il est dans le métier depuis plus d’une décennie et n’en a jamais été victime ».

Comme l’explique Jean-Christophe Ripon, président de la Confédération des artisans et des petites collectivités de la CAPEB au Monde des Artisans,
cette situation est le résultat du contexte économique et géopolitique. Ce dernier reste une préoccupation majeure pour les artisans constructeurs.
Ils sont touchés par les conséquences de la guerre en Ukraine, comme beaucoup, notamment en termes d’approvisionnement et de prix.

Les prix de la plomberie augmentent, mais les artisans ne gagnent pas mieux leur vie

La moyenne relevée au cours des quatre premiers mois de 2022 montre une nette et nette augmentation. L’industrie de la menuiserie et de la serrurerie
a enregistré la plus forte augmentation (+21,5 %), suivie de la construction (+19,4 %), de la couverture du chauffage et de la plomberie (+17 %)
et de l’ameublement et du plâtrage électrique (+16,4 %).

Cependant, les artisans ne gagnent pas mieux leur vie. Voici ce que Fateh explique : Sans gagner plus, mes enchères sont 30 à 40 % plus chères.
De plus, il n’oublie pas de souligner que les prix élevés du carburant nuisent également à l’état de ses calculs :
« Les grands arrivent toujours à négocier leurs approvisionnements, mais les indépendants paient le prix fort.