Albert de Monaco épargnera son épouse affectueuse, la princesse Charlene, qui a été martyrisée à cause d’une greffe osseuse, et plus récemment de Covid.

Même si la mère des jumeaux, Jack et Gabriella, est dans un état relativement meilleur, elle est encore très fragile, c’est pourquoi elle a été secourue par son mari.

« Apparemment, recevoir les traitements nécessaires à l’hôpital a pris plusieurs mois, ainsi que la réalisation des chirurgies les plus difficiles, et c’est inévitablement pour effectuer une greffe osseuse, de pouvoir limiter la propagation de l’infection dangereuse qui se propageait plus rapidement. des sinus qui s’est propagée rapidement dans tout le domaine ORL. De plus, malgré cela toutes les précautions et engagements pris, Charlene a contracté le COVID-19 la semaine dernière.

Il a été décidé de le mettre à l’isolement à grande échelle. Cela a été confirmé après avoir testé ses symptômes.

Albert de Monaco a accordé une interview au JDD, et a ainsi présenté son dernier ouvrage, L’Homme et l’océan, un rapport sur la conservation des océans (éditions Flammarion), afin d’évoquer la souffrance de sa princesse.

« Une épreuve pour ma femme notamment, qui a beaucoup souffert et a vécu des moments très difficiles, en termes de séparation de sa famille. C’est aussi une épreuve pour nos enfants et une épreuve pour moi en tant que mari… », a-t-il déclaré, insistant sur le fait que l’adorable maman de ses jumeaux lui manque beaucoup.

« Aujourd’hui, Charlene est de retour avec nous et c’est la meilleure chose qui puisse arriver », a-t-il ajouté. Charlène va mieux, nous pouvons enfin passer du temps ensemble, c’est un soulagement et une joie pour nous tous !