Charlène de Monaco ne devrait pas célébrer les fêtes de fin d’année en principauté auprès de ses proches dont son mari, et ses jumeaux, Gabriella et Jacques. Stéphane Bern, proche de la famille princière, donne de ses nouvelles.

Et contrairement à une affirmation de la journaliste espagnole Pilar Eyre, une observatrice très avisée des familles royales européennes, l’ancienne nageuse ne serait pas défigurée.

Dans un article publié par le magazine espagnol Lecturas, elle affirme que l’épouse du prince Albert se trouverait non pas en Suisse dans un centre pour ultra riches, mais retranchée à Dubaï où elle composerait avec un lifting bâclé.

Charlène de Monaco, qui a raté le septième anniversaire de ses adorables jumeaux, serait « défigurée après une chirurgie plastique », a-t-elle assuré.
Ce propos est mis en doute par Stéphane Bern, spécialiste des têtes, qui prend la parole dans « Gala ».

« Charlene a eu une année très difficile avec de nombreux problèmes de santé. Comme beaucoup de gens qui ont subi un tel traumatisme, elle a besoin de repos », explique-t-il.

Stéphane Bern fait référence aux quatre opérations subies en Afrique du Sud pour terrasser une infection dans la zone ORL.
Il ne répond pas directement aux rumeurs d’une intervention esthétique, mais semble alimenter une dépression.
« Souhaitons-lui de revenir le plus en forme possible pour accomplir ses fonctions d’épouse de chef d’État et de mère », a-t-il déclaré.