C’est une Charlène de Monaco au fond du seau après la perte d’un ami très cher. Isolée en Suisse, elle ne pourrait assister à ses funérailles. Elle serait effondrée.

C’est ce que rappelle le magazine allemand Freizeit Revue, qui l’affirme effondrée.

Il s’agit de la disparition de son ami, lauréat sud-africain du prix Nobel de la paix, Desmond Tutu décédé subitement le 26 décembre à l’âge de 90 ans dans un centre de soins du Cap. L’archevêque a lutté durant de nombreuses années contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud.

Charlène de Monaco qui composerait avec une « dépression », qu’elle soignerait dans un centre spécialisé en Suisse le considérait comme un modèle.

« Mon cher ami, tu vas nous manquer. Je garderai toujours de bons souvenirs de nous. Et ton rire restera dans mon cœur pour toujours. Repose en paix », avait-elle écrit sur sa page Instagram.

Ses funérailles ont eu lieu à la cathédrale Saint-Georges du Cap, où ce proche de Charlène de Monaco a longtemps fustigé le régime raciste de l’apartheid.
Charlène de Monaco serait déçue de n’avoir pas pu lui rendre visite.