Selon nos informations, la princesse Charlene de Monaco partira le mardi 19 juillet pour un voyage à Rome. Ce voyage de l’épouse du prince Albert II de Monaco, était loin d’être officiel, secret jusqu’à présent.

A peine rentrée de la 73ème Croix Rouge, Charlene de Monaco sera déjà au départ. La princesse du Rocher était sur le point de partir, au cours du 19 juillet, près de la Principauté et au plus haut niveau de secret. Selon nos informations, elle aurait fait un voyage à Rome, sans Albert II et sans ses deux enfants, les jumeaux Gabriella et Jacques. La rumeur court que Charlene de Monaco rencontrera le pape sans la présence d’un photographe officiel. Le lendemain de ces annonces, la princesse a finalement rencontré le pape en couple.

La seconde épouse d’Albert avait déjà rencontré le pape François dans son appartement en janvier 2016, lors d’une visite officielle où elle accompagnait son mari. La robe de Charlene de Monaco avait fait sensation, parce que la princesse était habillée en blanc, pas en noir comme l’exige le protocole. Bénéficiant du privilège blanc, elle est l’une des huit seules femmes au monde qui peut porter du blanc lorsqu’elle est reçue par le pape.

Charlene de Monaco, convertie et convaincue catholique

Née à Monaco dans la foi protestante en Afrique du Sud, Charlene s’est convertie au catholicisme au printemps 2011, deux mois seulement avant d’épouser Albert II de Monaco. Elle a depuis fait preuve d’un véritable dévouement, évident pour tous lors du défilé repentant de la vénérée fraternité de miséricorde en juin 2015.

Charlene de Monaco a même rencontré le prédécesseur du pape François, le pape Benoît XVI. Albert II de Monaco avait présenté son épouse au souverain pape en janvier 2013. Deux mois plus tard, le couple américain à Monaco coupe son séjour dans le Pacifique pour la messe inaugurale du pape François. L’enthousiasme catholique de Charlene de Monaco aurait pu être particulièrement renforcé après la naissance prématurée de ses enfants en décembre 2014.