Hospitalisée en Suisse, Charlène de Monaco sortait de son silence partager un magnifique message à l’occasion des fêtes de fin d’année. Et elle se s’attendait à être prise pour cible par Jazmin Grace, la fille ainée du prince Albert de Monaco.

Après le magazine Public, c’est France Dimanche qui s’intéresse à la nature de cette attaque « d’une violence inouïe ».

« Je vous souhaite à tous de très belles et sûres fêtes de fin d’année… », a écrit l’épouse du prince Albert de Monaco, qui apparait dans cette grave en magnifique robe couleur or, aux côtés de son mari et leurs jumeaux, Gabriella et Jacques.

Comme le déplore France Dimanche, son message bienveillant lui est revenu quelques heures après sa publication comme un boomerang.

Sa belle-fille, Jazmin Grace, a ajouté sa propre touche au dessin « une énorme boule de Noël, dans laquelle elle a inséré sa photo ainsi que celle de son demi-frère Alexandre Grimaldi-Coste, 18 ans, fruit de la relation d’Albert avec une hôtesse de l’air, Nicole Coste ».

Pour Charlène de Monaco déjà fragilisée, il s’agit là d’une déclaration de guerre. «Quels que puissent être ses sentiments à l’égard de Charlène,
une chose est sûre, on n’attaque pas une personne à terre », conclut la publication.