Que se passe-t-il donc dans la tête de Charlène de Monaco ? C’est sans doute la question que se posent les Monégasques. Elle reste pendant des mois en Afrique du Sud, sans prendre contact avec son mari le Prince Albert et les jumeaux.

Le comportement de Charlène de Monaco défraie la chronique. Si les rumeurs de la séparation ont fait couler des encres, il a peu de temps, désormais, il y a polémique autour de sa convalescence. Le Prince Albert a choisi Charlène de Monaco parmi ses nombreuses prétendantes. Leur union rappelle l’histoire d’amour de Grace Kelly. Malheureusement, son conte de fée s’est terminé par un tragique accident. L’événement traumatise encore sa fille. À regarder les faits, l’histoire semble se répéter.   

Charlène de Monaco a encore raté n rendez-vous 

Personne ne s’est douté que le voyage que Charlène de Monaco a effectué en Afrique du Sud s’agissait d’un aller simple. Une fois sur place, elle a contracté une maladie grave à l’oreille. Cela l’a empêché de prendre l’avion. Elle est contrainte de rester sur place pour retrouver la santé. Cette longue absence a laissé supposer des rumeurs de séparation. Même si la famille communique en visioconférence, cela ne garantit pas la stabilité du couple. Le service de communication de Rocher a bien insisté sur le fait que désormais le plus important est qu’elle se remet d’un état de fatigue profond. Elle est sollicitée de toute part, ce qui la fatigue physiquement et émotionnellement. Face à cela, elle a pris une décision fracassante. Elle a souhaité rester à l’écart de tous. Elle espère même que les caméras la laisseront tranquille.  

Un endroit de détente gardé bien gardé  

Après la longue absence de la princesse, les Monégasques espéraient revoir leur princesse à la fête nationale. Cependant, ils devront s’armer de patience. Ce n’est pas demain qu’elle se mettra sur un balcon pour saluer la foule. Cette fois, les souverains souhaitent réellement que tout le monde respecte leur décision. Malgré l’état de sa femme, le Prince Albert continuera ses visites.