En avait-elle assez ? Le magazine In Touch, dans son édition allemande, a annoncé que Charlene défie courageusement son ennemi juré.

guérilla familiale à l’intérieur du palais ! Mais cette fois, ce n’est pas Nicole Coste, l’ancienne épouse du prince Albert de Monaco et mère de son fils Alexandre, mais la princesse Caroline de Monaco.

L’ainée du Grimaldi serait perçue, selon les médias allemands, est considéré comme son pire ennemi.

« Éloignez-vous de mon travail et de ma famille – ce sont les paroles que vous voudrez sans doute crier à la princesse Caroline! »annonce En Contact, avant d’exposer les raisons de cette présumée bisbille.

La sœur du Prince Albert de Monaco se présenterait pendant l’absence de Charlène, et elle se présenterait comme la Première Dame officieuse, qui décide de tout dans le palais.

L’ancienne tueuse de piscine l’aurait mal pris, alors qu’elle préférerait que ce soit une faveur que Caroline de Monaco rende au prince Albert en l’absence de sa femme.

Ce geste de solidarité aurait été vécu dans l’horreur par la mère de Jacques et Gabriella et il aurait été difficile pour ses enfants d’être « à la merci de son ennemi juré ».

« L’effet de Caroline sur les enfants rend Charlene nerveuse », a déclaré une source proche.

Pour le magazine allemand, nul doute que Charlène de Monaco, libérée de sa maladie, sera désormais suffisamment forte pour « se défendre contre les attaques de Caroline – et riposter avec ses armes ».

Albert de Monaco aurait donné à sa femme « une certaine assurance qu’elle serait prise au sérieux devant un tribunal » en la nommant « vice-présidente de la Croix-Rouge ».