« Charlene de Monaco aurait « quitté le Rocher précipitamment », alors que l’on croyait qu’elle était revenue définitivement au palais. Et la raison de ce départ peut être trouvée dans la publication connue sous le nom de France Dimanche.

Après avoir lutté pendant une longue période pour surmonter les séquelles d’une infection ORL, l’épouse du prince Albert de Monaco semblait se remettre sur pied.
L’hebdomadaire donne l’impression que ce n’est pas le cas sur la Une qu’il publie.

En pages intérieures, on se console immédiatement en se disant que si l’ancienne meurtrière des piscines, joyeuse maman des jumeaux Gabriella et Jacques, a abandonné le Rocher, c’est pour une escapade amoureuse avec l’homme avec qui elle a passé toute sa vie, le prince Albert de Monaco. Leur relation amoureuse n’est pas en danger.

Le couple royal est parti pour les États-Unis peu de temps après les funérailles de Monseigneur Barsi, qui avait succombé à une crise cardiaque la veille de Noël. Monseigneur Barsi avait été prêtre.

« Où ont-ils l’intention d’aller exactement ? Une communauté côtière connue comme « la Venise de l’Amérique », Fort Lauderdale est située au bord de l’océan Atlantique. Un cadre charmant pour renforcer leur relation », a déclaré le magazine.

Les autorités locales ont envoyé une invitation à la princesse Charlene et au prince Albert de Monaco « pour célébrer la réouverture en fanfare du complexe aquatique municipal qui a été rénové à coups de millions de dollars ».

Ce sera également à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de Charlène, qui sera fêté en grande pompe sur le Rocher. Une unité a été mise en place.