Si Christelle savait, mais elle n’accepterait pas ce volet anniversaire de Koh-Lanta. Car, elle perd l’équilibre dans ce cauchemar éveillé !

Christelle proche de la dépression nerveuse !

En effet, pour son vingtième anniversaire, Koh-Lanta est allé plus vite. Tournée en Polynésie, l’émission fait le récapitulatifs de tous les aventuriers. De Claude à Coumba en passant par Christelle, ils ont dit oui sans résistance. Et pour bien respecter le protocole sanitaire, une équipe de suppléants fait partie du voyage. Pour preuve, en parlant de ça, heureusement que Loïc a accepté de remplacer Freddy au pied levé. Sans lui dans les parages, qui aurait pu être à la hauteur ? Une fois ce détail écarté, le public se rend compte que ce volet devient une mascarade. Quand ils apprennent la fraude de Teheiura, c’est un tsunami. Personne, y compris Alexia Laroche-Joubert, ne s’attendait à ce que ce candidat en arrive à ce point de non-retour. Du reste, les autres participants en prennent aussi pour leur grade. Les haineux se déchainent.

Enervée par les messages stupides qu’elle reçoit, la collègue de Christelle brise son silence. Coumba hallucine face aux attaques dont elle se dit victime. Elle fait d’abord son constat sur son attitude dans le jeu. « Qu’on ne soit pas d’accord avec mes stratégies, qu’on me traite d’hypocrite ou de traître, je l’accepte. » Par contre, lorsqu’elle lit avec effroi des commentaires comme « Sale noire, rentre chez toi chimpanzé, va manger des bananes », elle ne peut pas les apprécier une seconde de plus. Certes, elle a eu plusieurs épreuves dans sa vie qui font qu’elle est forte. Contrairement à des gens comme Christelle qui ont eu peur de briser son silence, elle n’y va pas par quatre chemins. Du coup, pas question d’accepter n’importe quoi !

Pour soutenir son intervention, Coumba valide l’invitation de TPMP. Ce soir-là, Cyril Hanouna débute par lui faire une agréable déclaration d’amour. Trop tard, Baba ! le cœur de l’aventurière est déjà pris ! Quand bien même si l’identité de son cher et tendre reste cachée, au moins, on sait que quelqu’un la soutient moralement derrière. L’honneur est sauf ! Or, ce n’est malheureusement pas le cas de Christelle !

Comme toujours, Gilles Verdez est au taquet pour nous livrer des informations exclusives. Pour ce qui concerne le débat sur Teheiura, elle lui aurait affirmé que c’est bien elle qui « avait trouvé le fameux sac de papayes. » Or, depuis cette confidence, les abonnés outrepassent le règlement. Pire, ils vont lui faire un procès ! » Et les gens, c’est délirant, se sont mis à l’*gr*sser en pensant qu’elle avait dénoncé Teheiura » (…). C’est d’ailleurs le concerné qui est allé la production et porter la responsabilité sur les épaules. Démoli son échange avec la candidate, le mari de Fatou souligne qu’elle vit avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. « Menacée de mort et insultée«, comment continuer dans ses conditions ?

Par ailleurs, le chroniqueur de C8 résume avec des mots forts « Ce n’est qu’un jeu, il faut arrêter. » encouragée par Coumba, elle se rend au poste de police le plus proche. « Elle a porté plainte avec son avocat. Sa vie est devenue un enfer, elle est submergée de messages » ! Comme pour soutenir ses dires, TF1 et Denis Brogniart rompent le silence. Ils multiplient les publications. Avant de répliquer de manière judiciaire, ils appellent à l’apaisement. Entre les deux camps, le fossé se creuse… Comment cette histoire va-t-elle se terminer ? Suite au prochain numéro…