Claire Chazal devra faire face à une addiction, déclenchée l’an dernier par France Dimanche, confirmée dans le dernier numéro de
‘Télé 7 Jours’,où quelques confidences sont laissées.

Addiction relevée dans les colonnes du magazine et que le journaliste de France Télévision ne rate jamais une occasion
s’exposer pieds nus en toutes circonstances.

Claire Chazal est pieds nus chez elle, dans son bureau, et parfois dans les salons auxquels elle est invitée.
Cela lui a toujours procuré un plaisir incomparable.

Dans ‘Télé 7 Jours’, elle n’évoque pas cette affection, mais évoque plutôt son héritage culturel.

Mes parents avaient des antécédents très modestes et ont grandi grâce aux concours et aux livres.
« Les arts de la scène n’appartenaient pas à leur culture », a-t-elle déclaré. »Je l’ai découvert par moi-même,
grâce à des amis d’enfance. »

La journaliste qui présentera un nouveau numéro du Grand Échiquier, consacré à l’excellence culturelle française,
a transmis son amour de la culture à son fils François, né de sa relation avec Patrick Poivre d’Arvor.

C’est vrai, son père aussi (ancien animateur de TF1 JT, Patrick Poivre d’Arvor, monteur). Il a développé un goût pour
la culture au fil des ans. » Nous avons partagé beaucoup de temps de spectacle, de concert et de cinéma.