Claude Dartois semblait avoir accepté la sanction de la production de Koh-Lanta, qui a pris la décision de ne pas désigner de vainqueur. Mais d’après le magazine Public, une guerre se profile.

La somme promise au vainqueur a finalement été reversée à une association.
« Enfin, je suis très heureux que la somme des 100 000 euros soit reversée à l’association Bertrand Kamal. Toute cette histoire aboutit sur une bonne action et ce sera mon mot de la fin », a écrit l’aventurier sur sa page Instagram, où il annonce de nouveaux projets dont une émission d’aventure.

Claude Dartois est aussi sollicité par Cyril Hanouna, prêt à lui proposer une émission.

Pour le magazine Public cependant, l’aventurier se préparerait surtout à engager un combat contre la production, surtout après avoir été exclu du Grand Concours des animateurs.

Il pourrait aussi perdre une émission d’aventure qu’il devait animer l’année prochaine sur TMC en prime.

Le complice de Laurent Maistret ferait appel à des avocats spécialisés en droit des contrats pour « démontrer que ‘trouver des moyens, quels qu’ils soient, dans un jeu d’aventure, pour se nourrir, fait partie des règles ».
Pour l’aventurier de Koh-Lanta, rien n’interdirait dans le règlement de quémander de la nourriture.