Privé des 100 000 euros, promis au vainqueur de Koh-Lanta, légende, Claude Dartois se serait lâché contre la production et les autres candidats. Une petite bourde ?

Le magazine Public qui revient sur cette affaire qui a fait tant parler a repris la prise de parole de l’aventurier, très régulièrement ciblé par les attaques à cause d’une supposée participation aux diners clandestins. Il a démenti ces allégations.

D’après Public, la finale de l’aventure présentée par Denis Brogniart est qualifiée de mascarade, après que les 100 000 euros du vainqueur ont été remis à la fondation Bernard-Kamal, du nom de cet aventurier emporté des suites d’un cancer du pancréas.

« Ignorant être filmé », Claude Dartois « avait estimé en story Instagram que les couacs de la saison étaient la faute de tous, les candidats, la prod, tout le monde ».
Ses potes, Laurent Maistret et Coumba ont rappelé sur Instagram que « le chauffeur de maître est le vrai gagnant ». Cette finalement aurait été qualifiée de mascarade.

Alexia Laroche-Joubert s’est aussi confiée sur cette affaire dans l’émission de Cyril Hanouna sur C8.

« Nous ne sommes pas des procureurs, nous ne sommes pas des flics. On a mis en place un système de surveillance, on a renforcé la sécurité, mais on est quand même sur un principe de confiance ! On n’est pas gardien de prison », a-t-elle. D’être trahis comme ça, ne nous trompons pas, nous sommes les victimes de cette situation. Quand on l’a appris, on est tombés des nues ».