Florent Pagny, de nouveau à Paris en janvier, est confronté à un examen torturant qui plane au-dessus de sa tête comme l’épée de Damoclès.

Florent Pagny est sur le point de conclure son combat contre le cancer, onze mois après avoir commencé à le combattre. Cela marquerait la fin du traitement du cancer de Florent. Mais ce ne serait pas la fin pour lui. Même en plein mois de janvier, il a encore une échographie prévue.

Selon la publication Closer, le coach de The Voice, qui réside depuis plusieurs mois en Argentine dans son immense propriété de 400 hectares. Des informations rassurantes ont été données sur sa situation.

Les résultats du PET scan de Florent Pagny, un outil d’imagerie ultra-perfectionné qui permet de repérer correctement les lésions du corps, le tiennent apparemment en haleine dans l’attente de ces résultats.

Il a déjà été noté dans le magazine Public qu’il s’agit clairement d’une épée de Damoclès suspendue au-dessus de sa tête. Une pression importante a été mise sur lui et son entourage.

« Pour mettre toutes les possibilités de rémission de son côté, le père de deux enfants « a coopéré à la lettre avec le protocole de soins afin de mettre toutes les chances de son côté. »

En plus de cela, un traitement médicamenteux expérimental lui aurait été administré une fois sa chimiothérapie terminée.

Aucune information n’a été fournie sur la nature de ce traitement, mais il s’agirait d’une médecine alternative comme l’homéopathie.

En outre, sa femme lui aurait fourni des thérapies à base de plantes.