Il y a quelques années, la fille de Francis Cabrel, Aurélie Cabrel, confiait qu’elle avait traversé l’enfer à l’école à cause de son nom de famille !

Les enfants stars n’ont pas toujours la vie facile à cause de leurs parents. Aurélie Cabrel, fille de Francis Cabrel, a reconnu avoir subi plusieurs
actes de violence. Pour d’autres, ce n’était pas une vie facile.

Ce samedi 30 juillet, la fille de Francis Cabrel a fêté ses 36 ans. Si elle semblait très satisfaite de sa vie, cela n’a pas toujours été le cas.
Et pour cause, elle a traversé une période très difficile dans sa jeunesse.

la raison ? Son nom de famille. En effet, la jeune femme a expliqué avoir subi des violences à l’école, tout simplement parce qu’il s’agissait
de la jeune fille Francis Cabrel. A cause de sa parenté, certains ont fait de sa vie un enfer.

Pourtant, le chanteur n’a rien fait de sa vie pour se faire remarquer. Loin de la mauvaise fanfare, il voulait juste vivre de sa passion : la musique.
Le chanteur a également apprécié sa vie en Lot-et-Garonne.

Loin de la lumière, il a tout fait pour protéger ses proches. Malgré ses bonnes intentions, certains n’ont pas hésité à s’en prendre à sa famille.
Sa fille Aurélie a également souffert de la haine de certaines personnes.

Pour rappel, la fille de Francis Cabrel a suivi les traces de son père. Comme son père, elle voulait entrer dans le monde de la musique.
Mais elle a finalement pris un autre chemin.

« A l’école on souffrait »

Comme le disent nos confrères de Purepeople, elle dirige aujourd’hui Le Square Hotel and Restaurant. Elle semble vivre sa vie calmement. En octobre
2011, la fille de Frances Cabril a pris la parole.

A 25 ans, elle avait écrit plusieurs secrets pour nos Congrès de Paris. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a jamais eu de mec
très facile à vivre. Elle a subi de terribles violences à cette époque.

Dans un premier temps, la fille de Francis Cabrel a révélé : Avec mes sœurs, nous étions protégées de la presse, mais nous avons eu du mal à l’école.
Mon visage s’est vraiment cassé à cause de ça.  » Mais ce n’est pas tout.

Aurélie Cabrel a également tenu à parler des violences qu’elle a subies. « Quand j’ai eu une bonne note, dit-elle, on m’a dit que c’était
parce que j’étais la fille de Cbrel.

Ils m’ont dit que mon père vivait pour lui. C’est pour ça que ma mère travaillait. C’était douloureux. Mais ça fait un personnage. Cela m’a permis
de faire un bel album.  »

Son histoire lui a permis d’exprimer ses sentiments à travers la musique. Il faut dire qu’elle baignait dans ce monde depuis l’enfance. En 2021,
la fille de Francis Cabrel a partagé des informations sur sa vie.

Aurélie Cabrel se confie sur son enfance

Aurélie Cabrel disait : Dans la maison, il y avait toujours une guitare qui traînait, un piano, et (NDLR : Francis Cabrel), un travailleur très acharné,
ne cessait de répéter. Enfant, j’adorais me déguiser, parler, chanter et danser.  »

Enfin, j’ai aussi été clair : alors oui, je suis né avec ces fibres qui n’ont poussé qu’à l’intérieur de moi. Et dans l’hyperactivité de la création,
elle est devenue une vraie touche à tout.

Si Aurélie Cabrel a essuyé des critiques pour son nom de famille, elle s’est toujours un peu refusée à l’utiliser. Elle a préféré établir des relations
de parenté avec son père !