Actuellement, la veuve de feu Johnny Hallyday, Laetitia Hallyday, profite de quelques jours dans le sud de la France à Saint-Tropez. Une occasion pour la veuve de Johnny d’honorer le père de ses deux filles, Jade et Joy. Lundi 20 juin, sur Instagram, elle n’a pas hésité à rendre hommage au rockeur au coeur de la ville.

Johnny Hallyday était un grand fan de la Provence. Il avait notamment sa coutume tropézienne de passer des vacances festives avec ses amis Eddie Barclay ou Carlos ou encore Eddie Mitchell. Ainsi le regretté chanteur passait ses soirées à Tahiti beach, un restaurant dans lequel il retrouvait notamment Enrico Macias. Un lieu cher au cœur de l’artiste, qui n’a pas hésité à rejoindre Leticia Hallyday pour quelques jours. En effet, après avoir rendu hommage à Johnny Hallyday, pour son anniversaire, la mère de Jade et Joy s’est envolée pour la cité balnéaire. Le lundi 20 juin, elle a interprété un rocker au coeur de la ville hommage. « Retour émouvant à Saint-Tropez. Moments bénis où l’empreinte de Johnny est partout dans ce village, il l’aimait tellement », a écrit Leticia Hallyday dans un commentaire vidéo posté sur le réseau social. Une scène filmée sur un bateau la montrant souriante avec sa fille

en effet, Saint-Tropez est aussi le lieu des mauvais souvenirs de Laeticia Hallyday. C’est donc là que se situe Lorada, la somptueuse villa de Johnny Hallyday, dont le nom vient du rétrécissement des prénoms David et Laura, les deux premiers enfants de Johnny Hallyday. Une résidence que le chanteur a dû abandonner en 2000 après des dettes et un conflit avec sa maison de disques. Des reversements fiscaux dont le chanteur a parlé dans une interview à L’Express : « Je perds ma licence de nom, mon nom pourtant, pour certaines marchandises commerciales, et la propriété de ma maison, la Villa Molitor, à Paris, puis de Lourada à Ramatuelle.  » La demeure seigneuriale a également été habitée par Johnny Hallyday et son ex-femme, Adeline Blundeau après leur mariage à Saint-Tropez en 1990.

Johnny Hallyday peut-il être enterré à Saint Tropez ?

Lorsqu’il découvre Saint-Barthélemy, Johnny Hallyday s’y sent tout de suite bien, au point d’y faire construire une maison, la Villa Guide. Tombé amoureux de l’île des Antilles, il a tout prévu, même la croix blanche qui devait orner sa tombe. Mais avant de décider d’être enterré loin de la capitale, Johnny Hallyday envisageait d’être enterré à Saint-Tropez.

Une idée abandonnée comme il l’expliquait dans une interview à Télérama en 2003. « Je n’ai rien à faire à Saint-Tropez. Comme tous les pauvres qui pensent que le luxe est le comble du rêve, j’y ai construit une maison, mais je n’ai pas J’y ai vécu pendant deux ans. Parce que j’ai une centaine de personnes tous les jours devant ma porte, je n’ai pas de bons souvenirs là-bas. À part pour rendre visite à Eddie Mitchell, je n’ai pas d’autre raison d’y retourner », a expliqué l’artiste au médias.