Si Eddy Mitchell a coupé les ponts avec Laeticia Hallyday et surtout ses filles, Jade et Joy, ce serait en partie à cause de la ville où elles sont installés. Le chanteur émérite ne supporte pas Los Angeles.

Le chanteur de 79 ans est actuellement en pleine promotion de son dernier album « Country Rock», occasion de se laisser aller à quelques confidences, non seulement sur la genèse de cet album, mais aussi son horreur des États-Unis. Il ne supporte la vie américaine. Pourtant, dans son dernier opus, il chante « Que Viva Las Vegas ».

« Contrairement à Johnny, je n’aurais pas pu vivre aux États-Unis, je n’apprécie pas la mentalité américaine », a-t-il lâché.
Ce serait sa manière d’expliquer sa distance avec les filles cadettes de Johnny, Jade et Joy.
Une anecdote est racontée pour illustrer son propos.

«Un matin, à Los Angeles, alors qu’il n’y avait pas un chat dans la rue, une femme a appelé la police parce que j’ai traversé la rue au feu vert », a lâché celui qui se produira dans quelques jours sur le plateau de Taratata sur France 2.