De retour en France après quelques jours passés aux Maldives, Jean-Pierre Pernaut ne semble pas en vouloir à son épouse, qui l’abandonnerait au mauvais moment. Il s’isolerait dans sa propriété dans les Yvelines à cause du Covid.

La comédienne fera son grand retour sur les planches avec la troupe des « Tontons farceurs », ce week-end.
« Samedi nous serons à Raon-l’Étape », dans l’est de la France, a-t-elle annoncé sur sa page Instagram.

L’épouse de Jean-Pierre Pernaut et ses partenaires, notamment Philippe Chevallier feront face à leur public à partir de 20 h30 à la Halle aux blés.
Et lendemain, c’est à Mulhouse, au théâtre de la Sinne à 15 h que le troupe a rendez-vous.
L’ancien pape du JT de TF1 a rappelé lui-même ses rendez-vous sur sa story Instagram, sans toutefois préciser s’il sera du déplacement.

Peu probable cependant qu’il le fasse, à cause de la progression dangereuse du virus du Covid. Ce virus sournois pourrait lui être fatal surtout qu’il est déjà fragilisé par son traitement contre le cancer des poumons, qui lui a été diagnostiqué en mai dernier.

Durant son séjour aux Maldives, il avait craint le retour en France, rappelle le magazine Ici Paris.
«Étant touché aux poumons, s’il venait à contracter le Covid, cela pourrait s’avérer catastrophique. Toutes les précautions ont été prises pour que cela n’arrive pas mais déjà cette maladie a sans doute ramené en leurs esprits une autre peur ».