En proie au cancer des poumons contre lequel il se bat depuis le printemps dernier, Jean-Pierre Pernaut aurait été confronté à un grave malaise.

Et sa nature est précisée par le magazine Ici Paris, dans son numéro daté du 15 décembre.

« En pleine élection Miss France, alors la fête battait son plein, les sourires crispés de Sylvie Tellier et Jean-Pierre Foucault n’auront été qu’une façade », indique le magazine people, qui dévoile les coulisses de cette soirée organisée en direct de Caen et retransmise en direct sur TF1.

C’est la séduisante Diane Leyre, Miss-Île-de-France, qui a été sacrée.
Jean-Pierre Pernaut aurait vécu un cauchemar. Mais aucun lien avec la maladie qui le ronge et sur laquelle il a brisé le silence à plusieurs reprises pour inciter les gens à renoncer à la cigarette.

Le malaise auquel il est fait référence est l’absence de Nathalie Marquay, celle qui partage sa vie depuis une trentaine d’années, dans les coulisses de l’émission.
Pourtant, c’est ce jour-là, qu’ils auraient pu célébrer l’anniversaire de leur rencontre.

«Nathalie n’était pas là. En coulisses, le malaise était palpable », même si tous ont été aux petits soins pour », pour Jean-Pierre Pernaut, « sachant que l’avenir peut s’annoncer
sombre ». « D’un côté la fête, le glamour, les
sourires, de l’autre, l’angoisse d’un homme », face à la maladie.