Pour Jesta Hillmann, le quotidien est souvent amère qu’une épreuve de Koh-Lanta. Si elle savait au départ que les choses allaient se passaient de cette manière, elle n’y aurait jamais cru ! Sans plus attendre.

Ce n’est pas facile d’être une maman célèbre. Après avoir vécu quelques heures d’angoisse, Jesta Hillmann relate son histoire à ses abonnés !

Jesta Hillmann bascule du paradis en enfer !

En 2016, Jesta Hillmann à tenter sa chance dans l’émission de Denis Brogniart. Chose bizarre, au lieu de graver la première place du podium de Koh-Lanta, elle va finir dans le cœur de Benoît. Cela dans tous les sens. Aucun des ex participants de ce calibre n’a voté pour elle. En revanche, ils ont tous plébiscité … son futur mari ! En gros, c’est comme si elle avait remporté aussi le prix. En effet, mariés trois ans après le tournage et donc la victoire de ce dernier, ils coulent des jours heureux en compagnie de leurs deux enfants. Premièrement, c’est Juliann qui vient éclairer sur son passage. Concernant, leur second petit prince, il est né vers le début 2021. Sur les réseaux sociaux, elle décide de dévoiler leurs faces sans user de subterfuges.

Lorsqu’on est une star de la télé-réalité, ce n’est pas toujours aisé de faire avec sa célébrité et sa vie de sa famille. Il y a toujours une appréhension que les enfants subissent les frais de la jalousie des cybernautes. D’ailleurs, ce sont les amoureux de la cinquième saison de Mariés au premier regard qui en subissent les conséquences. Accusés de trop afficher leur petite fille, Laure et Matthieu essaient d’apaiser les remarques désobligeantes des haters. C’est logique. Lorsqu’on arrive à calmer les tensions, les followers peuvent nous être d’un grand soutien. Jugez plutôt !

En effet, Jesta Hillmann nous relate souvent les anecdotes sur l’éducation de ses deux petits bonhommes. Elle débute par nous l’indiquer que l’ainé « était allergique au lait de vache jusqu’à ses 1 an 1/2. On a fait la réintroduction, plein de prises de sang. » Tout est bien qui finit bien. Juliann n’a plus l’air de souffrir de cette pathologie. Malheureusement, le cadet a hérité de cette malédiction. Comme il est encore tout petit, il n’est pas prêt pour mettre en pratique le conseil du guérisseur.  Du reste, ce n’est tellement pas facile à réaliser que le couple le fait de concert avec les soignants. Pas question de jouer avec le feu !

Raison pour laquelle, Jesta Hilmann s’organise en conséquence. Elle et son mari se  serrent  d’un code couleur pour fait la différence entre les biberons. Pourquoi pas, après tout ! Si ça peut faire un gain du temps et surtout esquiver les catastrophes. Cependant,  l’ainé a droit à des breuvages au lait de vache, le second doit se contenter d’alternatives végétales. Contrairement à une certaine époque, ce marché se développe et semble bien fourni de ce côté-là ! Hélas, en ce premier dimanche de novembre, ce précieux équilibre va basculer !

Le dimanche cauchemardesque de Jesta Hilkmann

Avec ses propos, Juliann tire la sonnette d’alarme. Dès la première gorgée, il a crié  « Maman, il pue le biberon ! » En un regard, en faisant attention à ne pas affoler les enfants, les parents réalisent qu’ils se sont trompés. Tout s’enchaîne, mais hélas, c’est déjà trop tard ! « Le temps qu’on aille voir vite Adriann dans sa chambre, il avait sifflé le biberon de lait de vache. » Ni d’une ni d’eux, ils rassemblent les affaires essentielles et direction l’hôpital !

Rapidement, le grand-père d’Adriann parvient, de calmer un peu la situation. Dans sa story, le papa de Benoît nous livre des nouvelles du héros (malgré lui) du jour. Sous surveillance des médecins, le petit garçon a fait montre d’un courage exemplaire. Chapeau à lui ! D’ailleurs, à l’étonnement général, il n’a eu aucun effet secondaire de l’absorption du biberon « maudit ». Dès puis, la maman peut enfin souffler et coucher sur ses deux oreilles. Limite, elle se demande si elle ne devrait pas débuter la réintégration plus vite qu’elle ne l’aurait prévu. Elle n’est pas seule pour conduire à bien ce projet sanitaire ! Elle compte s’appuyer sur le pédiatre avant de commencer les hostilités ! Donc, l’année 2022 va être longue pour les amoureux de Koh-Lanta…