Karim Benzema, qui est père de deux enfants, aurait préféré trouver un accord avec Chloé de Launay, la mère de ses enfants, plutôt que de s’engager dans une procédure de divorce litigieuse qui aurait pu entraîner des pertes financières exorbitantes pour lui.

Selon les informations, le mariage a eu lieu en 2016, mais le couple a finalement décidé de mettre fin à son union. Kanye West est ici utilisé comme point de comparaison. Il s’agit d’une avancée découverte par VSD.

« Benzema n’échappe pas au cycle estival des « pin-ups glam-rock », comme l’indique l’hebdomadaire, malgré le fait que sa fille Mélia soit née récemment et qu’il ait épousé la privée Chloé (…). Karim Benzema est entré dans la légende après son apparition dans un bar de Los Angeles aux côtés du Barbabéen « qu’on appelle « mon bébé benz » ».

Et parce que les deux hommes auraient pris des chemins différents. Et le grand attaquant du Real Madrid a changé de vie avec la mère de son deuxième enfant, Cora Gauthier, qui est aussi le père de son premier enfant, Ibrahim.

Au lendemain de leur rupture, Karim Benzema, qui semble avoir une certaine instabilité émotionnelle, avait mis le couvert avec Chloé de Launay, qui lui donnera un troisième enfant, Nouri, et l’a mis en ligne sur Instagram il y a quelques jours.

Il est probable qu’un arrangement financier ait été trouvé si les liens familiaux semblent s’être quelque peu résorbés à l’amiable.

Sur les réseaux sociaux, sa situation difficile a été comparée à celle de Kanye West, qui est tenu de verser une pension alimentaire à Kim Kardashian d’un montant de 191 000 € chaque premier du mois, au profit de leurs enfants.

En plus de cela, le rappeur doit payer la moitié de tous les frais liés à leur sécurité, ainsi que leurs factures éducatives et médicales. Les chiffres en jeu ne seraient sans doute pas comparables dans le cas de Karim Benzema, mais ils seraient tout de même significatifs.