Meghan Markle donnerait des sueurs froides à Kate Middleton, qui craindrait une terrible vengeance dans le cadre du procès du prince Andrew au cours duquel la duchesse du Sussex pourrait témoigner.

La duchesse du Sussex est installée sur le territoire américain, et il est aisé de la faire témoigner dans le cadre d’un éventuel procès du prince Andrew.
Et d’après le magazine Star, l’épouse du prince William serait particulièrement inquiète à ce sujet.

« Meghan éprouve une rancune tenace, et exposer la famille royale serait le vengeance ultime », a confié une source proche de la famille royale.
La crainte de la future reine consort serait de voir son nom trainé dans la boue « pendant ce procès ».

Son image pourrait être ternie, alors qu’elle n’a rien à se reprocher dans cette affaire, et ne serait pas particulièrement liée avec le prince Andrew.

Meghan Markle trouverait le moyen de l’égratigner
« Meghan ne regrette pas d’avoir critiqué la famille royale dans sa grande interview télévisée avec Harry, alors elle aimerait avoir l’occasion de dire du mal d’eux si elle est appelée à témoigner », croit cette intime.

L’épouse du prince William est particulièrement préoccupée par l’avenir de la monarchie et n’aurait pas hésité à reprendre contact avec Meghan Markle à l’occasion des fêtes de fin d’année pour tenter de la convaincre de se taire.

Le prince Andrew est accusé d’avoir Virginia Roberts d’abus sexuels, alors que celle-ci était mineure.

C’est dans le cadre de l’affaire Jeffrey Epstein,
En octobre dernier, le tribunal du district de Manhattan a annoncé que le second fils de la reine devra se rendre disponible pour être auditionné par la justice américaine d’ici au 14 juillet 2022.