Florent Pagny a annoncé la nouvelle de son cancer du poumon à ses admirateurs dans une vidéo postée sur les médias sociaux mardi dernier, le 25 janvier. Comment le coach sensible de The Voice se porte-t-il six mois après cette nouvelle choquante ?

Florent Pagny a annoncé la mauvaise nouvelle à ses admirateurs dans une vidéo postée sur les médias sociaux le mardi 25 janvier dernier.

C’est ce qu’il a déclaré dans une vidéo Instagram : « Je dois faire une nouvelle spéciale. Ma tournée du 60e anniversaire ne sera pas terminée. En raison d’un problème médical, je dois annuler tous mes concerts à venir. Il s’avère que l’on m’a récemment diagnostiqué une tumeur maligne au niveau du poumon, une tumeur à la fois difficile à enlever par chirurgie et extrêmement difficile à traiter ». Comment s’est porté Florent Pagny depuis notre dernière conversation ? Toutes nos inquiétudes tournent autour de son bien-être.

Ceux qui suivent le travail de Florent Pagny sont préoccupés par sa santé.

Depuis qu’on lui a diagnostiqué un cancer en janvier, tout le monde est sur les dents !

D’ailleurs, sa dernière apparition à l’écran sur le plateau de The Voice avait un parfum d’adieu qui a poussé beaucoup de gens à pleurer en l’entourant. Il est vrai, cependant, qu’il est resté sur le plateau de The Voice jusqu’à la toute fin avant d’entamer un traitement de chimiothérapie et de radiothérapie.

Pour la énième fois de sa carrière, celui qui a remporté la finale par l’intermédiaire d’une Nour de 16 ans s’est exprimé de manière à presque insinuer qu’il ne reviendra pas sur le fauteuil rouge.

Certes, en général, ce sont les talents qui viennent dire qu’ils ont passé un bon moment. Car les gens qui travaillent ici sont vraiment remarquables. Chaque membre de notre équipe, des techniciens aux musiciens en passant par le personnel de production, contribue à rendre cela possible. L’entraîneur en question occupe ce poste depuis dix ans. J’ai onze ans, et je peux en témoigner. Ce programme est également bénéfique parce qu’il ne présente que les meilleurs dans chaque poste et métier associé à une telle entreprise. Par conséquent, onze ans plus tard, vous avez toujours un public et une soif de connaissances. Des interprètes exceptionnels qui nous mettent à genoux par leurs performances puissantes. Nikos est toujours là, et c’est un merveilleux atout pour notre équipe. J’ai ressenti le besoin d’exprimer ma gratitude pour le merveilleux moment que j’avais passé. « Je suis vraiment reconnaissante d’avoir eu l’occasion de passer autant de temps avec vous tous », a déclaré la coach de The Voice.

La chanteuse a une pêche sur le visage !

Ce 31 juillet, Florent Pagny est apparu sur France 2 dans le best-of de Vivement dimanche, un an après que les téléspectateurs l’aient vu sur TF1 dans la finale dramatique de The Voice. Il ne s’agit pourtant que d’une sélection de la crème de la crème. Florent Pagny avait été donné à Michel Drucker en novembre de l’année précédente. Azucena, son épouse, et Calogero, son collègue de longue date, l’accompagnaient au Studio Gabriel.

La santé du mari d’Azucena vient de s’améliorer, et c’est une bonne nouvelle pour elle. On peut dire que ses séances de chimiothérapie ont été un véritable défi pour lui. La chimiothérapie était accompagnée de traitements aux rayons X, également.

D’après le dernier rapport que j’ai reçu, la tumeur avait considérablement diminué. A peu près tout s’est passé comme prévu. Après deux séances de chimio, la tumeur est passée de la taille d’un joli kiwi à celle d’une noisette, qu’il a partagée avec son ami Nikos Aliagas dans les colonnes de Gala avant de poursuivre son récit. Le père d’Al et d’Inca raconte :  » J’ai passé la chimio pure, qui donne des coups de pied…. Vous savez, le mal de mer que vous conservez sur la terre ferme pendant une semaine. »

Une revanche entre Eric Serra et Florent Pagny !

Ce dernier et son copain Eric Serra, atteint d’un cancer et compositeur de la musique du Grand Bleu, ont récemment fait l’objet d’un article dans Le Parisien. Florent et moi avons eu beaucoup de conversations ». Nous avons été frappés tous les deux au même moment précis. C’est comme ça que je l’ai appris : il l’a proclamé tout de suite. Deux jours auparavant, j’avais seulement entendu dire que j’étais moi aussi atteint de cette maladie. Ce n’était pas du tout la même maladie, mais nous avons eu le même nombre de traitements de chimiothérapie, séparés par le même laps de temps », a-t-il révélé.

Des petits messages et des coups de téléphone ont été échangés entre nous deux » (…) La chimio et comment on se sentait revenaient dans notre conversation. C’est dur parce que nous avions des sentiments étranges à ce sujet. Malgré cela, nous ne pouvions pas nous empêcher de rire. Nous avons dédramatisé la situation parce que ça se passait très bien pour nous deux. Nous avons récupéré en même temps. Florent a une très bonne vision des choses. Comme l’a noté Eric Serra au cours de notre conversation, « il est assez animé.