Une année difficile pour Laeticia Halliday ! La veuve de Johnny souffre de deux troubles difficiles à traiter :

l’hypokaliémie et l’arthrite. Après deux séjours à l’hôpital, j’ai été de nouveau hospitalisé en juillet 05. Que se passe-t-il ?

Une semaine après avoir fêté son 47e printemps, Laeticia Halliday a été transférée au service de réanimation de l’hôpital américain de Neuilly.
Selon le magazine Closer. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau hospitalisée à la Clinique du Millénaire de Montpellier.
La compagne de Jalil Lespert souffre d’un manque de sang et va devoir subir un traitement sévère. Mais il s’est passé quoi le 5 juillet ?
La mère de Joy et Jade a été reconduite à l’hôpital de Montpellier !

Ces deux maladies sont Laeticia Halliday.


Depuis le début de son idylle avec le réalisateur Jalil Lespert, Laeticia Halliday fait des allers-retours dans la capitale.
Le 16 mars, elle pose ses valises à Paris pour retrouver son prince charmant. Mais si elle revient en France, c’est aussi parce qu’elle
a dû passer des visites médicales très importantes le vendredi 25 mars au CHU de Montpellier, le quartier où vit la famille Boudou.

Quelques jours avant ce rendez-vous, le 21 mars, une première prise de sang a été réalisée à Neuilly, à l’hôpital américain.
Mais les résultats de l’enquête ont immédiatement alarmé les médecins, révèle le magazine Closer. En fait, c’est là que le verdict était tombé !
Les tests de Laeticia Halliday ont révélé une hypokaliémie, qui correspond à une diminution importante de la quantité de potassium dans le sang.
Cette maladie pouvant entraîner des complications mortelles, la veuve de Johnny Hallyday a été transférée dans le service de réanimation
de l’hôpital américain.

A sa sortie de l’Hôpital américain, Laeticia Hallyday s’est rendue dans l’Hérault, à Agde, où réside sa famille, pour se reposer.
Mais quelques jours après son arrivée avec sa famille, son état de santé l’a obligé à être de nouveau hospitalisé. En effet,
elle s’est ensuite rendue à la Clinique du Millénaire à Montpellier, où les médecins l’ont admise à l’hôpital.
Là, ils lui ont dit qu’elle souffrait également « d’arthrite chronique », selon des informations publiées par Closer.

L’arthrose est plus communément appelée arthrite ponctuée. C’est le résultat du dépôt de fins cristaux d’acide urique dans les articulations
et les tissus. C’est une forme de myosite qui peut devenir très lourde. Plus proche dit que cette maladie chronique « affecte les membres supérieurs.
et inférieurs et peut provoquer, notamment, des douleurs violentes ou des déformations à la fin. (…) Afin de mieux supporter ses symptômes
et limiter la progression de la maladie, Laeticia Hallyday va doivent suivre un traitement médical intensif combiné à une alimentation adaptée.
 » Notez que ce diagnostic pourrait expliquer pourquoi Laeticia Hallyday a bougé à plusieurs reprises. utilisation récente de béquilles.

Année compliquée pour Laeticia Halliday ! Cela fait quelques mois que ses fans mettent leur spleen dans l’eau pour la veuve de Johnny Hallyday.
Mais qu’ils se rassurent au moins que Jalil Lispert, à qui Leticia donne le parfait amour, lui apporte un soutien indéfectible.

Le 5 juillet, il part pour Montpellier à Montpellier pour la veuve de Toullier. En effet, elle s’y rend pour un bilan de santé
à la Millénaire Clinic, avec le Dr Ruth Nevesny.

Sur Instagram, Laeticia a rassuré ses fans, expliquant qu’elle se soignait et qu’elle était en « processus de guérison ».
Immédiatement, vous n’êtes pas le premier à faire confiance à ce service. Ce centre de médecine de renommée mondiale,
a une réputation qui le précède. Hommes d’affaires, politiciens et particuliers s’y pressent en cas de problème de santé.
Le tout, en 7 heures. Il explique également le médecin chargé de coordonner l’accueil des patients du Midi Libre.

Pour rassurer ses fans ! Laeticia Halliday est entre les mains des experts. La Millénaire Clinic est un établissement à la fine pointe
de la technologie qui offre des services de haute qualité. Plus de 250 médecins spécialistes peuvent intervenir quotidiennement
dans divers examens.

D’ailleurs, Ruth Nevesny l’expliquait récemment au Métropolitain, soulignant la gestion exemplaire de cette clinique.
Nous sommes très prudents avec le patient. Il arrive à 8 heures du matin. Elle ressemble à un puzzle.
Et puis, petit à petit, on le reconstruira et on remettra tout à sa place. Notre théorie est simple : la théorie des 4 P :
préventive, prédictive, personnelle et participative. Nous avons passé le XXe siècle à la médecine thérapeutique,
le XXIe siècle sera le siècle de la médecine prédictive.