Laurence Boccolini a utilisé son compte Instagram pour rendre hommage à Marie Trintignant, qui a perdu la vie à la suite du passage à tabac
de son compagnon Bertrand Cantat.

C’était il y a dix-neuf ans.

« 1er août 2003…à Marie…la mort sous les coups. A tous les autres. »
« Violences faites aux femmes », a déclaré l’animatrice, qui aurait été victime de violences domestiques.

Son passé a été évoqué en mai dernier sur le plateau « Vivement dimanche » de France 2 par Sophie Tapie.
L’ancienne nominée de The Voice a fait référence à son titre Malaisant, qui parle de violence domestique.

« Je me suis entourée de personnes qui ont vécu ce traumatisme, pour essayer d’être la plus juste possible », a-t-elle déclaré, avant de citer
le nom de Laurence Boccolini, qui a participé à la vidéo. C’est une ancienne femme qui a été battue. Je l’ai appelée « .

Elle n’en dit pas plus. L’animatrice, la jeune mère de Willow, ne s’est pas exprimée dans le drame.
Il faut dire qu’elle est relativement conservatrice sur sa vie privée, même si de temps en temps elle a lâché quelques confidences.