Alors que les querelles avec Catherine Barma ont déjà commencé depuis plusieurs années, le procès entre animateur et producteur

est terminé, voici le verdict !

Laurent Roquier, deuxième partie

Depuis plus de 16 ans, Laurent Roquier anime la deuxième partie de Le Soir sur France 2. Avec l’émission Pas au lit on suit
ça en direct. Si on ne mentait pas sur une production de Catherine Barma, on est en direct sur a été produit par Philippe
Thuillier. Laurent Roquier et Catherine Parma sont ensemble depuis plus d’une décennie. Ils ont partagé l’écran ensemble sous
On ne demande c’ à rire, et entretiennent ainsi une très longue relation professionnelle. Même Catherine Barma le considère
comme sa belle-fille. Mais un jour, Laurent Roquier a décidé d’arrêter, on ne se couche pas et on a donc coupé son compagnon
de longue date. Il demande alors à Philippe Thuillier de réaliser On est en direct. Le processus de lancement du programme a été accéléré

L’affaire est devant les tribunaux

Le problème grandissant et leurs différences également, ils ont tous deux décidé de prendre des mesures mutuelles. Ainsi,
Catherine Barma poursuit son ancien poulain au motif d’une « rupture brutale dans une relation commerciale établie ».
La décision de Laurent Roquier de quitter la série a eu des conséquences désastreuses. Le producteur a forcé des licenciements.
De son côté, l’animateur a porté plainte contre son ancien professeur pour lui avoir retiré de l’argent. En effet, révèle-t-il,
« France 2 a payé Catherine, je n’ai rien facturé.! » sur RTL. Depuis lors, le producteur et
l’animateur ne se sont plus parlé et n’ont fait que passer par leurs avocats pour se parler. Cela dure depuis deux ans.

Verdict Roquier et Barma

Ce lundi 20 juin, le tribunal a tranché. Bien que les deux parties aient été entendues et comprises, la Justice a choisi d’être
d’accord avec Catherine Barma. Ainsi la treizième chambre du tribunal de commerce de Paris a condamné Laurent Roquier et ses
sociétés. Tout à l’écran, la société du producteur, devrait donner 999.715 €. C’est env. Donc 1 million d’indemnités. Aucune
des deux parties ne s’est exprimée publiquement depuis la décision. Il n’y a aucun signe de réaction. En revanche, l’avocat de
Laurent Roquier a déclaré : « Nous faisons immédiatement appel d’une décision totalement injuste ».

Le jour où l’affaire a été entendue, le 13 mai, aucun des plaignants n’a comparu devant le tribunal. Ainsi, la relation qui
s’était nouée en près de 20 ans de travail côte à côte s’est évanouie, si seulement Laurent Roquier voulait changer la
production de projets professionnels il n’accepterait pas que cela soit trop surprenant. Après que la justice a tranché,
tant que l’appel de l’avocat de Laurent Roquier n’est pas retenu, ce dernier, ainsi que toutes ses sociétés, est tenu de payer
la somme requise. C’est près d’un million d’euros. Avec RTL, l’animatrice s’est exprimée sur son ancien producteur en disant :
« Tu changeras le trottoir quand on se retrouvera dans la rue. ! Ça fait partie de l’absurdité de ce métier (…) On est encore
adultes, et quand on a un peu d’esprit, on se parle. »