Meghan Markle a déclaré que c’était le coup de foudre lorsqu’elle a rencontré le prince Harry. En fait, ce ne sera pas le cas.
L’ancienne actrice aurait tout fait pour mettre la main sur l’héritier de Windsor.

Tom Bower raconte l’histoire de leur rencontre dans son autobiographie explosive Revenge. Le magazine public a cité des extraits des révélations
dans son numéro du 29 juillet.

À l’époque, Meghan Markle n’était qu’une actrice de second ordre. Ses problèmes étaient familiers à tous les trentenaires anonymes,
la peur de la solitude et l’insécurité personnelle et financière », explique le journaliste d’investigation, auteur de plusieurs biographies
que nous avons autorisées.

A l’époque, la duchesse du Sussex, alors un couple marié avec le chef et restaurateur canadien Cory Vitiello, cherchait un mari, un bon match qui aurait
assuré sa sécurité financière.

De ce point de vue, Meghan Markle aurait interrogé l’une de ses amies, Violet von Westenholz, la fille d’un baron britannique et proche du cercle royal.
Cette dernière avait tout de suite pensé au prince Harry, à qui elle enverrait « des photos très intéressantes de l’actrice, et bien sûr il la trouvait
merveilleuse et ils ont convenu de se voir à Londres ».

Un rendez-vous convenu sera fixé dans deux semaines à Toronto.
rapporte Tom Bower. On est loin de la rencontre fortuite que le couple décrit ! Deux semaines après cette rencontre arrangée et malgré
l’histoire d’amour de Meghan, le prince a sauté dans un avion à destination de Toronto. Ce n’était pas du tout une coïncidence.