Même dans les moments les plus difficiles, Elizabeth II a toujours essayé de bien paraître. Hélas, à la fin des années quatre-vingt, un autre développement va bouleverser son précieux équilibre.

Des souvenirs, Elizabeth II en a beaucoup ! Cependant, lorsque la presse s’approche d’Edward, ils sont furieux. Pourquoi est-ce un sujet tabou ?

Elizabeth II au pire !

La reine Elizabeth II vient de fêter les 70 ans de son règne. Le moins que l’on puisse faire, c’est que ces contrats n’ont pas été faciles. Comme toutes les races, il existe d’innombrables controverses et tragédies. Dès que la position paradoxale du Prince Edward est évoquée, sans plus tarder, on raconte tous les détails de sa vie médiatique. Dire qu’il a entraîné sa mère dans le chaos est éphémère.

Vraiment incroyable mais vrai !


Voulant se démarquer du reste de la famille royale, il y a pensé pendant des mois entiers. Que peut-il faire pour se faire apprécier du public ? A cette période,il n’y a pas les réseaux sociaux . Dès lors, pour redonner l’image des proportions, la télévision reste la seule solution. La décision a été prise de rassembler toutes ces bonnes personnes dans un jeu télévisé. Sur le papier, il y a des célébrités mais aussi ses frères et sœurs. De son côté, Elizabeth II est moitié figue et moitié raisin. Choquée par un vieux documentaire de la BBC, elle impose ses conditions. En revanche, l’argent récolté ira aux associations de son choix. D’un autre côté, vous voulez que les Windsors s’habillent en capitaines, pas en candidats.

Pour la reine Elizabeth II, c’est vraiment du drame !

Les archives disponibles sur YouTube ne laissent personne indifférent. Déguisement grotesque, procès pathétiques, heureusement le sarcasme ne tue pas ! Au final, malgré son manque de motivation, la princesse Anne gagne. La boucle est-elle bouclée ? Pas entièrement. Un ami proche de la reine Elizabeth II accepte de briser le silence. Bref, il fait un constat sombre de la situation. « C’est une catastrophe qui n’aurait jamais dû être permise » comme en témoigne, lors de la conférence de presse qui a suivi la diffusion de cet épisode (unique) un naufrage

et aujourd’hui

Depuis ce jour, la suite amicale et familiale du fils d’Elizabeth II le poursuit. Quant aux tabloïds, ils s’éclatent ! Surnommé « L’Idiot », le protocole est structuré et le fait disparaître des cérémonies formelles. Celui qui rêve de lumières récoltera les pires tourments. Nous ne pouvons plus lui confier quoi que ce soit comme responsabilités de peur qu’il ne provoque une autre catastrophe. Ce fardeau, il est susceptible de le porter jusqu’à son dernier jour.