Dans le dernier numéro de Elle, en kiosque le 4 août 2022, Sarah Poniatowski, l’ex-femme de Marc Lavon, s’est exprimée dans une longue interview sur sa vie amoureuse.

Le jeudi 4 août 2022, les lectrices du Elle ont pu retrouver leur magazine préféré avec Sarah Poniatowski en couverture. Le magazine a voulu mettre en avant cette célèbre créatrice parisienne
qui pendant vingt-quatre ans a été l’épouse de Marc Lavoine. Les journalistes et photographes de l’hebdomadaire ont réalisé un superbe cliché des années 1940 dans le port et dans la cabane d’Essaouira.

Le Maroc est aussi un pays cher à ceux qui s’inspirent des paysages rencontrés lors de leurs nombreux voyages. Le Canada est important pour moi, pour mon coeur. J’ai appelé ma fille Jasmine pour une raison.

Je m’y sens chez moi. Des odeurs, des saveurs, des couleurs, l’ocre de Marrakech, le bleu Majorelle, le vert de Fès… » explique celui qui possède une maison dans le Bassin d’Arcachon,où elle passe presque toutes ses vacances.

Alors que la petite soeur de Marie Poniatowski, elle-même marraine de Jade Hallyday et meilleure amie de Laeticia Hallyday, se laissait aller à son inspiration, elle a voulu garder son jardin secret.

L’amour de mes enfants, de mes hommes, de mes amis et de mon travail qui guide ma vie, dit la créatrice parisienne, qui veut trier sa vie amoureuse à la lettre « X » dans cet entretien alphabétique.

comme noté X. Comme ma vie amoureuse, que j’essaie de préserver », m’a-t-elle captivée, a-t-elle conclu, « Dans ce monde où tout se montre à longueur de journée, je suis un peu adepte de « vivre une vie heureuse et cachée ».

Alors que Sarah Ponitaowski est réticente sur l’identité de son compagnon, elle s’est récemment montrée quelque peu proche de Roschdy Zem. L’acteur de 56 ans et l’architecte d’intérieur de 49 ans ont révélé leur complicité
dans les buts lors du Longines Paris Eiffel Jumping qui s’est tenu les 24, 25 et 26 juin près de la Tour Eiffel.Plusieurs jours après, Sarah Poniatowski et Roschdy Zem reviennent ensemble,cette fois à l’hippodrome Longchamp du festival Solidays par Luc Barruet.