Mathieu a dit qu’il se battrait jusqu’à la mort si nécessaire. Les confidences sont ébranlées ici. Mathieu, qui s’est fait connaître du grand public dans la quinzième saison de L’amour est dans le pré, a révélé sa maladie dans les colonnes de Merci Maman le vendredi 8 juillet 2022.

Lors de la quinzième saison de L’amour est dans le pré, Mathieu, l’agriculteur symbolique, s’est exprimé sur sa maladie le 8 juillet 2022.

Rappelons que celui qui a trouvé l’amour dans les bras d’Alexandre grâce à l’émission était atteint de la maladie de Cadalsi. On appelle anencéphalie une maladie génétique extrêmement rare qui peut entraîner des crises d’épilepsie massives, voire des accidents vasculaires cérébraux. Lorsque Mathieu a découvert qu’il avait le gène de la maladie, il a eu l’impression que le ciel lui était tombé sur la tête.

« J’avais l’impression d’être dans le couloir de la mort », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Vanity Fair. Pour ne rien arranger, Mathieu était incapable d’accepter la réalité de sa maladie. En l’espace de deux mois, je ne suis pas sorti de chez moi du tout. J’ai complètement craqué, et je ne m’en suis toujours pas remis.

Mathieu est un exemple de bravoure incroyable.

Finalement, sa soif de vivre a eu raison de lui. J’ai pris la décision d’affronter l’ennemi. J’ai décidé d’accepter la maladie comme faisant partie de ma vie et de ne plus la laisser prendre le dessus sur moi », a-t-il déclaré avec une détermination admirable. Avec l’homme qu’il aime à ses côtés, il est déterminé à vivre pleinement chaque moment de la vie.

Pour son propre bien-être et celui de ceux qui l’entourent dans le Closer, il dit : « J’ai une condition terrible. Je veux que mes rêves se réalisent. L’éleveur de taureaux de Camargue a décidé de mettre entre parenthèses ses activités agricoles afin de pouvoir passer plus de temps avec sa famille.

Depuis quelques mois, il a un nouvel objectif en tête : devenir parent. Ils sont impatients de fonder une famille avec Alexandre. Les posts Instagram du couple en septembre 2021 disaient qu’ils commençaient le processus d’accouchement par mère porteuse (GPA). Pour la venue de deux nouveaux membres dans notre famille, nous avons convenu d’une date de début de GPA au 1er septembre. L’amour est là pour rester, la vie aussi. ‘Nous vous embrassons chaleureusement’, disent-ils dans la description de la photo.

Mathieu Avant de partir, il veut trouver un nouveau partenaire à son amoureux.

En mars 2020, Mathieu a participé à l’émission L’amour est dans le pré sur M6, où les téléspectateurs ont appris à mieux le connaître. L’éleveur de taureaux a rencontré Alexandre, un cavalier de 25 ans, lors d’un speed dating et les deux sont tombés amoureux. Le reste des épisodes est rythmé par l’attraction réciproque entre les personnages. Lors d’une sortie à la plage, les deux hommes s’embrassent pour la première fois après quelques jours de vie commune. Depuis que leur lien s’est solidifié, ils ne se sont jamais quittés.

Ils souhaitent se marier en juin 2021 devant Karine Le Marchand, l’animatrice de l’émission, et leurs plus proches amis et famille. Leur GPA commencera ce jour-là, qu’ils dévoileront sur Instagram en septembre 2021. (Gestation Pour Autrui). Le rêve de Mathieu, depuis toujours, est de devenir parent. Sa photo dans L’amour est dans le pré sur M6 a été diffusée en mars 2020, et il en parlait déjà au moment de l’émission. Un rêve qu’il peut désormais réaliser avec celui avec qui il vit sa vie, même s’il doit se lancer dans cette entreprise au plus vite en raison d’un problème de santé.

Dans mon esprit, chaque jour est mon dernier.

Mathieu est atteint du syndrome de Cadasil. Les artérioles du cerveau se détériorent. Alors que Karine Le Marchand le photographiait en mars 2020, il lui a révélé qu’il avait plusieurs petites attaques cérébrales qui le rendaient lentement fou. Lors d’un passage dans l’émission Chez Jordan de Luxe sur Télé-Loisirs le jeudi 12 mai 2022, Mathieu a révélé son diagnostic sur ce mal qu’il qualifie de devicieuce. Il est acquis qu’il terminera la course dans des conditions peu favorables pour lui.

Il s’est expliqué en disant : J’aurai 47 ans dans quelques mois, et la durée de vie moyenne est de 62 ans. Il n’y a pas grand-chose que l’on puisse faire pour m’aider. Mes chances de mourir sont de cent pour cent, et mes chances de subir une grosse attaque sont de trente pour cent. Outre le côté de son mari, Alexandre a exprimé les mêmes sentiments. C’est quelque chose dont on ne parle pas, mais on est conscient de sa gravité.

Cependant, je suis conscient que la maladie finira par s’installer. Il a déjà une vie sans elle planifiée dans sa tête. Il a poursuivi en disant : « Ça va être très difficile ». Alexander a répondu en disant : « Il n’est pas prêt pour un second mariage ! » Et s’il devait mourir, il aurait fait une dernière volonté. Avant de partir, savez-vous ce que j’aimerais ? Il s’est juré de lui trouver une compagne pour qu’il soit heureux et ne soit pas seul.