Dès l’amorce de sa relation avec le prince Harry, Meghan Markle aurait tout de suite été acceptée par le prince Charles. Leurs rapports étaient sereins, jusqu’à un événement survenu en 2019. Un refus aurait tout changé.

« C’est à partir de là que la relation change entre Charles et les Sussex », explique Point de Vue, dans son numéro daté du 22 décembre.

Le prince Charles avait toujours évité la confrontation, et soutenait les Sussex malgré quelques écarts de conduite, qui irrite au Palais.
L’événement qui aurait tout chamboulé remonte à 2019, lorsque l’héritier du trône britannique demande à Meghan Markle d’assister à une exposition organisée en l’honneur du cinquantième anniversaire de son intronisation comme prince de Galles.

«Sa belle-fille accepte d’abord l’invitation, avant de se désister, mécontente d’apprendre que les caméras de télévision allaient enregistrer l’événement », indique la publication.

C’est à partir de là que tout aurait chargé, et l’héritier du trône britannique comprend que la confidence s’étiole.

Le mari de Meghan Markle n’aurait jamais compris que son retrait de la vie royale avait un prix.

Les rapports risquent encore de se compliquer après la sortie de la biographie du prince Harry.