Michael Schumacher, qui aurait souffert « d’atrophie musculaire et d’ostéoporose sévère », aurait subi un traitement révolutionnaire. Cela a peut-être porté ses fruits. Quoi qu’il en soit, le pilote sera conscient, éprouvera des sentiments, huit ans après l’horrible accident de voiture.

L’année dernière, il a été affirmé que l’ancien pilote bénéficierait d’un traitement révolutionnaire, « un protocole basé sur des cellules souches pour essayer de régénérer son système nerveux central. »

Ce processus délicat est censé avoir lieu à Philippe Menashé, un spécialiste de cette thérapie cellulaire de haut vol, selon le magazine Ici Paris.

L’ancien héros souffrait de « dystrophie musculaire et d’ostéoporose sévère » à la suite de son « gel ». Selon d’autres sources, citées ici par Paris, ce serait comme « végétalien », incapable de réagir.

Mais ces rumeurs ont disparu après la révélation de Giorgio Terruzzi, qui a donné des nouvelles rassurantes de Michael Schumacher dans le Corriere della Sera, adressé par Gala et Voici.

« Shumi pleure. Parfois dans des circonstances mystérieuses. Il pleure quand ses enfants entendent la voix de sa femme, ses chiens. Dans le silence de cette pièce, une larme coule sur son visage mince avec une voix bien connue. Il y a la vie, entourée d’une goutte – il y a la puissance de l’homme qui bouge et bouge chacun de nous. Il a répondu: « Nos larmes et nos sens sont exposés. »