Michel Sardou est une grand de la chanson française. Celui qui est célèbre pour ses coup gueules, a marqué toute une génération avec ses titres extraordinaires et son talent fou. Si en ce jour sa carrière professionnelle est au sommet sur le plan artistique, cependant sur du point de vue personnel, l’artiste émérite connait de graves ennuis.

En effet, le magazine people France Dimanche a préparé tout un dossier sur le père de famille et donne des nouvelles angoissantes à son sujet. D’après la publication, le fameux chanteur et comédien vivrait en ce moment un enfer avec sa femme de longue date, la journaliste Anne-Marie Périer. Pour cause, les multiples confinements, qui auraient eu de lourds impacts sur leur couple.

En ce temps très tendu, plusieurs personnes essayent de passer le temps comme elles le peuvent. Pour d’autres, la coopération avec l’autre partenaire reste amère. La promiscuité, l’inactivité, les tensions en lien avec coronavirus dont on ignore la fin, poussent les couples à se chamailler davantage et créent des tensions plus importantes que d’habitude.

Durant des années, sa femme a su s’acclimater au caractère impulsif de son cher et tendre. « Il n’est pas facile à vivre. Ses emportements sont en deux temps : il se met en boule, se calme, puis une demi-heure après, en remet une couche. Ce n’est pas dans sa nature de régler des comptes. Michel a la gentillesse de son père et le clapet de sa mère. Ça fait une bonne personne », a-t-elle déclaré.

Dernièrement, le fameux chanteur a arrêté une décision drastique, dans laquelle il ne va pas la revoir. « Quand je prends une décision, je la prends définitivement », a dit Michel Sardou, au sujet de sa carrière. Effet, celui qui a le vent en poupe actuellement sur la planche du théâtre de Paris, avec la pièce, ‘N’écoutez pas, Mesdames’, a opté pour la mettre fin de sa carrière dans la chanson. Un choix douloureux, qui a vraiment étonné ses très nombreux fans.

« Non c’est fini, vraiment. D’abord, je n’aime pas mentir, je ne mens pas et quand je leur dis au revoir, c’est pas pour revenir après. Parce qu’ils vont se dire, c’est un coup de pub qu’il s’est fait. J’ai pas envie de pub, j’ai pas besoin. J’ai passé 53 ans à chanter, des années merveilleuses, maintenant je me consacre à ce que j’aime aussi, c’est le théâtre », a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter : « Quand vous dites quelque chose, il faut s’y tenir ! Je me suis arrêté pour une raison véritable: pas parce que j’en avais assez de chanter, mais tout simplement parce que la voix baisse avec l’âge. Toutes mes chansons sont composées sur des tessitures énormes. Si je vous chante le Connemara trois tons en dessous, ce n’est pas la même chanson. C’est pour. Ça que je n’ai pas de regret, et en plus, j’ai le théâtre, je m’amuse beaucoup ».